Expériences musicales sur les mainframes françaises

Reservé aux monstres et dinosaures de plusieurs dizaines de kilos minimum, aux serveurs ou aux stations de travail.... bref c'est une catégorie dédiée au matériel pro.

Modérateurs : Papy.G, fneck, Carl

Avatar du membre
utz
Messages : 36
Enregistré le : 12 juil. 2016 14:10
Localisation : Amsterdam
Contact :

Expériences musicales sur les mainframes françaises

Message par utz » 13 juil. 2016 12:47

Peut-être un peu étrange demande, mais bien. Je suis très intéressé par la préservation de la (très) vieille musique de l'ordinateur. Et par là, je ne parle pas de la recherche formelle (académique) en la matière, mais surtout les expériences inofficiales, "bricoleurs", faites par les techniciens et les programmeurs des ordinateurs central et des mini-ordinateurs (donc depuis les débuts jusqu'à la fin des années 70). Pour illustrer ce que je veux dire, voir cette liste ici.

Alors, parce que mon français est mauvais (google translate mon amour), j'ai des difficultés à trouver des informations pertinentes sur ces développements en France. Je suis bien sûr qu'il doit y avoir eu de telles expériences en France aussi, parce que même si elle a surtout été oublié, il était une chose très populaire à cette époque.

Donc, voici ma question. Est-ce que quelqu'un sait où je peux trouver des informations à ce sujet? Même des informations générales sur l'histoire des débuts de l'informatique en France, ou une liste de mainframes utilisés en France serait utile.

Merci,
-utz

__sam__
Messages : 3921
Enregistré le : 18 sept. 2010 12:08
Localisation : Brest et parfois les Flandres

Re: Expériences musicales sur les mainframes françaises

Message par __sam__ » 13 juil. 2016 13:50

En france au niveau musical "électronique" il y a eu toute une école de pensée via le GRM de Pierre Schaeffer. Ils ont explorés les sons, la musique eléctro-acoustique et plus tard la musique électronique (Jean-Michel Jarre). Maintenant je ne crois pas que leurs travaux soient spécialement liés aux "mainframes" et autres ordis., mais bon ca peut te donner des points d'entré pour chercher plus en avant.

[EDIT] sur le site de l'INA qui a absorbé le GRM en 1975, j'ai trouvé un truc de 1983 sur l'ordinateur et la génération des sons: http://www.ina.fr/audio/PHD98021702, mais attention c'est payant et à l'écoute de l'extrait très.... (comment dire).... "spécial" (pour un public averti). Quoi qu'il en soit, le point d'entrée pour le sujet qui t'intéresse est peut-être Bénédict MAILLIARD du GRM qui dès 1974 a réalisé les premières expériences d’informatique musicale avec Pierre-Alain Jaffrenou et Bernard Durr. (http://www.inagrm.com/historique). Ici un article de ce fameux Bénédict . (Bon c'est très intello comme article...)
Samuel.
Amiga 500+GVP530(MMU/FPU) (hs), A1200(030@50mhz/fpu/64mb/cf 8go), R-Pi, TO9, TO8D, TO8.
New Teo 1.8.4 8)

Notator
Messages : 402
Enregistré le : 09 août 2015 20:13
Localisation : Lyon

Re: Expériences musicales sur les mainframes françaises

Message par Notator » 13 juil. 2016 15:05

Ce n'est pas de cela dont il est question (voir lien donné).

Utz évoquait l'exécution de morceaux musicaux par des gros ordis.
Des exercices faits ponctuellement, de façon marginale, à titre de curiosités, et restés relativement confidentiels...

__sam__
Messages : 3921
Enregistré le : 18 sept. 2010 12:08
Localisation : Brest et parfois les Flandres

Re: Expériences musicales sur les mainframes françaises

Message par __sam__ » 13 juil. 2016 15:53

Resté confidentiel.. Pas facile à trouver du coup. Cependant les trucs du GRM doivent aussi être pleins d'expériences ponctuelles, et comme c'est institutionnalisé, il y a trace de tout dans leurs publications je suppose.

Hélas, je crains que cela ne soit effectivement un poil trop savant par rapport à des trucs fait dans leur coin par les amateurs techniciens éclairés de l'époque. En effet, le but GRM n'était pas reproduire des mélodies via les ordis, mais d'explorer le son lui même. Un truc d'intellos et pas de technicien.
Samuel.
Amiga 500+GVP530(MMU/FPU) (hs), A1200(030@50mhz/fpu/64mb/cf 8go), R-Pi, TO9, TO8D, TO8.
New Teo 1.8.4 8)

Notator
Messages : 402
Enregistré le : 09 août 2015 20:13
Localisation : Lyon

Re: Expériences musicales sur les mainframes françaises

Message par Notator » 14 juil. 2016 08:51

Oui... Le GRM et l'IRCAM... On a vu ce que ça a donné... :(

Et le gouffre financier en subventions... :roll:

Avatar du membre
utz
Messages : 36
Enregistré le : 12 juil. 2016 14:10
Localisation : Amsterdam
Contact :

Re: Expériences musicales sur les mainframes françaises

Message par utz » 14 juil. 2016 13:09

Notator a raison, ce n'est pas exactement ce qui m'interesse. C'est parce que ces expériences institutionnalisés sont bien documentés. Ce que je veux est de preserver l'histoire de l'ordinateur "folklorique", parce que c'est au risque d'être oublié et perdu dans le temps.

Et je suis d'accord, l'impact sur le grand public de la recherche universitaire est parfois un peu "douteux". Mais bon, si elles donnaient de l'argent au Jean Michel Jarre, il était un bon investissement, je pense. :D

Cependant, je sais très peu de choses sur l'histoire de la musique électronique en France, donc néanmoins merci pour les liens, Samuel!

__sam__
Messages : 3921
Enregistré le : 18 sept. 2010 12:08
Localisation : Brest et parfois les Flandres

Re: Expériences musicales sur les mainframes françaises

Message par __sam__ » 14 juil. 2016 13:41

Oui, je comprends bien. Plus généralement parlant, j'ai personnelement pas tellement entendu parler de choses "cool" qui auraient été faite dans l'informatique d'entreprise en france avant 1975-1980. C'est peut-être un biais lié à mon age, mais quand même: j'ai le sentiment que pour les francais de l'époque l'ordinateur était un truc sérieux. Il coutait cher et n'était pas là pour "jouer".

Il est possible que je me trompe dans ma vision de l'époque parce que sur cette vidéo de l'INA (http://www.ina.fr/video/CAA7900280001) on voit un apple (][ ?) jouer de la musique. Il y a donc peut-être des infos dans les premiers numéros de la revue Ordinateur Individuel.

[EDIT]En effet dès les No1&2 d'Octobre et Novembre 1978 :D
Image
Image
Image
Image
Image
Samuel.
Amiga 500+GVP530(MMU/FPU) (hs), A1200(030@50mhz/fpu/64mb/cf 8go), R-Pi, TO9, TO8D, TO8.
New Teo 1.8.4 8)

Avatar du membre
utz
Messages : 36
Enregistré le : 12 juil. 2016 14:10
Localisation : Amsterdam
Contact :

Re: Expériences musicales sur les mainframes françaises

Message par utz » 14 juil. 2016 14:27

Haha, ça veut dire qu'il était un peu comme dans l'Union soviétique - touche mon ordi et tu gagne un voyage graduit au Gulag :D
Hmm, je pense toujours qu'on jouaient avec ces machines en France aussi. Mais on gardé très calme à ce sujet. Si dans les premiers numéros de ce magazine il y a déjà des articles sur la musique de l'ordinateur, il ne sort pas de rien. Même au PDP8 (qui était populaire en France, non?) il y avait des programmes (plutôt avancés) de musique, donc au moins en ces temps, il doit déjà avoir été une chose.
Alors, bonne trouvaille avec ces articles, merci beaucoup.

Notator
Messages : 402
Enregistré le : 09 août 2015 20:13
Localisation : Lyon

Re: Expériences musicales sur les mainframes françaises

Message par Notator » 14 juil. 2016 16:31

Je crois qu'il ne faut pas confondre.

Entre l'usage de l'ordinateur individuel, dont les utilisateurs ont très tôt été fascinés pour en sortir des sons ; et cela a commencé dès que le prix des ordinateurs a commencé à être abordable pour un particulier.
1978, c'était encore très cher, mais déjà abordable pour des gens aisés...

Par contre, pour les gros ordis, et les minis, seuls des entreprises prospères et des organismes gouvernementaux pouvaient se les offrir, et s'en servir. Vu les coûts d'achat et d'exploitation, il était hors de question de s'en servir pour une chose aussi frivole que faire de la musique (d'autant plus, que sur ce plan, tout restait à créer).
Je ne doute pas que des programmeurs se soient amusés à leur faire jouer des petites mélodies, mais c'était clandestinement.
Vu la faible puissance de calcul et la lenteur des engins en question (comparées aux possibilités actuelles), il était malaisé de les détourner de ce pour quoi ils étaient prévus.

Pour comparer, je ne doute pas non plus que chez Maserati, un ouvrier à l'esprit quelque peu mélomane, se soit amusé un jour à jouer des percussions sur des pièces de voiture ; mais même s'il l'a fait, ce n'était pas prévu pour, et l'anecdote n'a certainement pas laissé de traces dans les archives du constructeur.

Il en est de même de ces dessins composés avec des lettres, sur des téléimprimeurs ; c'était une tâche non-officielle, et il serait très difficile d'en retrouver la trace à présent.

Je crois que le meilleur moyen pour retrouver trace des balbutiements des premières expériences musicales à l'ordi, serait de compulser les anciens numéros de revues comme : "Le haut-parleur", "L'ordinateur individuel" et "Micro-systèmes".

Avatar du membre
utz
Messages : 36
Enregistré le : 12 juil. 2016 14:10
Localisation : Amsterdam
Contact :

Re: Expériences musicales sur les mainframes françaises

Message par utz » 14 juil. 2016 20:05

Oui, tu as raison: à la fin des années 70, la situation est changé. Et avant que ce genre d'expérience était surtout clandestine. (Quelle est la raison pour laquelle est difficile à documenter. Eh bien, ce forum ne possède au moins une section pour les mainframes, donc je pensais que je pose ma question. Non pas que j'attendais vraiment 1000 réponses :D)

Cependant, je pense que ton exemple avec la Maserati ne fonctionne pas tout à fait, pour plusieurs raisons.

1) De nombreux mainframes avaient un haut-parleur intégré pour des fins de diagnostic, et pour ceux qui ne l'ont pas, il a été généralement ajouté par les techniciens, ou une radio AM a été installé pour ramasser l'activité du bus. Alors, si tu as déjà écouté un mainframe faire ce travail, tu te rendre compte que de nombreux algorithmes communs sont tout à fait musicale en elle-même (voir http://www.keestazelaar.com/philips.html par exemple). De là, il est seulement un petit pas à vouloir créer de la musique actuelle. En plus, la possibilité de créer de la musique sur le haut-parleur de diagnostic a été effectivement proposé par les concepteurs de l'ordinateur. Par exemple Turing note dans son manuel pour le Mark I (http://www.alanturing.net/turing_archiv ... 1-030.html). Ainsi, la création de la musique est en fait dans le cadre prévu de ces machines.
2) Les techniciens et les programmeurs ne sont pas ceux qui ont payé pour ces machines. Et les programmeurs en particulier n'a jamais eu beaucoup de respect pour leurs machines. Il était comme ça à l'époque de les home computers, il est comme cela aujourd'hui (puis-je citer un demoscener qui travaille dans un centre de calcul: "Non, nous ne serions jamais utiliser le Cray à faire du pré-calc pour nos démos"), et il très probable était comme cela à l'époque des mainframes. Parce que comme un programmeur, ayant le respect de la machine empêche l'innovation et le progrès technologique. Les nombreux cas d'abus d'ordinateur dans l'armée, dans la recherche nucléaire (et, peut-être le plus curieux, au ministère des Finances dans un état allemand), soutiendraient cette affirmation.
3) La présence de ces machines jouer de la musique effectivement fourni une certaine valeur promotionnelle. Donc, ce fut comme "Ecoute, il joue de la musique! Il ne peut pas être mauvais, non?"

Anyway, merci pour les pointeurs sur ces magazines d'informatique. Cela pourrait en effet être un bon point de départ pour la recherche.

Notator
Messages : 402
Enregistré le : 09 août 2015 20:13
Localisation : Lyon

Re: Expériences musicales sur les mainframes françaises

Message par Notator » 14 juil. 2016 22:40

utz a écrit : 1) De nombreux mainframes avaient un haut-parleur intégré pour des fins de diagnostic, et pour ceux qui ne l'ont pas, il a été généralement ajouté par les techniciens...
...
En plus, la possibilité de créer de la musique sur le haut-parleur de diagnostic a été effectivement proposé par les concepteurs de l'ordinateur.
....
Ainsi, la création de la musique est en fait dans le cadre prévu de ces machines.
Je crois qu'il faut se mettre d'accord sur l'emploi du mot 'musique' ; les possibilités sonores des ordinateurs de cette époque-là étaient très rudimentaires.
Cela se traduisait par un port de sortie avec des changements d'état 1 - 0, avec en résultante un signal carré ou rectangulaire dont les changements de niveaux déterminaient la fréquence.

Ce n'est que bien plus tard, quand les synthétiseurs sont apparus, et qu'on a pu les interfacer avec les ordinateurs, que l'on a pu disposer d'une variété timbrale suffisante pour pouvoir disposer de plusieurs couleurs sonores capables de jouer un morceau de musique digne de ce nom.

Parallèlement sont apparues des puces sonores du type cité plus haut dans ce sujet, et qui ne sont que des synthétiseurs simplifiés (avec générateurs de fréquences, ampli, filtre et enveloppes).

Mais jusque-là, c'était Bip! Bip!, et ça ne volait pas bien haut sur un plan musical, même si cela était admiré pour la performance technologique que cela représentait.

Avatar du membre
laurel
Messages : 1449
Enregistré le : 23 nov. 2009 16:04
Localisation : Nancy
Contact :

Re: Expériences musicales sur les mainframes françaises

Message par laurel » 14 juil. 2016 23:55

Je ne sais pas en France, mais il y a eu de la musique sur Apple 1.
C'était un moyen détourné d'utiliser l'interface cassette...
Il fallait brancher la sortie de l'interface cassette sur un ampli et envoyer des instructions.
Faudrait faire des recherches...
Apple 1: http://applethefirst.blogspot.com/
Recherche un boitier Color Classic, du Next, un DD apple SC20
Voir mes échanges

Avatar du membre
farvardin
Messages : 355
Enregistré le : 27 déc. 2014 16:07
Contact :

Re: Expériences musicales sur les mainframes françaises

Message par farvardin » 15 juil. 2016 00:33

Notator a écrit : Cela se traduisait par un port de sortie avec des changements d'état 1 - 0, avec en résultante un signal carré ou rectangulaire dont les changements de niveaux déterminaient la fréquence./.../

Mais jusque-là, c'était Bip! Bip!, et ça ne volait pas bien haut sur un plan musical, même si cela était admiré pour la performance technologique que cela représentait.
On peut faire de la musique haute fidélité avec du 1-bit : https://fr.wikipedia.org/wiki/Direct_Stream_Digital

Quoi qu'il en soit, Utz crée des routines sur ZX spectrum, pour un OS et une machine qui ont près de 35 ans d'âge, et ça donne ça, avec le beeper du spectrum, en 1-bit, et sans puce dédiée à la musique :
https://soundcloud.com/irrlicht-project ... zbmod-test
ou ça :
https://soundcloud.com/irrlicht-project ... -2k16-test

Sur des ordinateurs encore plus anciens il y a eu de la musique 1-bit, des reprises de classique, et ça rendait pas mal, c'était loin des bip bip archaïques que l'on a pu avoir sous des jeux MS DOS. Je t'invite à aller voir le lien du premier post de ce fil.

Notator
Messages : 402
Enregistré le : 09 août 2015 20:13
Localisation : Lyon

Re: Expériences musicales sur les mainframes françaises

Message par Notator » 15 juil. 2016 09:14

farvardin a écrit : On peut faire de la musique haute fidélité avec du 1-bit : https://fr.wikipedia.org/wiki/Direct_Stream_Digital
Oui, mais à une fréquence d'échantillonnage de 2,8 Mhz, et nécessité d'une grande quantité de mémoire.
Les ordis des années 70 n'auraient permis au mieux que quelques secondes de son.
Quoi qu'il en soit, Utz crée des routines sur ZX spectrum, pour un OS et une machine qui ont près de 35 ans d'âge, et ça donne ça, avec le beeper du spectrum, en 1-bit, et sans puce dédiée à la musique :
https://soundcloud.com/irrlicht-project ... zbmod-test
ou ça :
https://soundcloud.com/irrlicht-project ... -2k16-test
:shock: Euh, désolé, ça ne m'impressionne pas ; ces bruitages me rappellent ceux des antiques jeux d'arcade...
Sur des ordinateurs encore plus anciens il y a eu de la musique 1-bit, des reprises de classique, et ça rendait pas mal, c'était loin des bip bip archaïques que l'on a pu avoir sous des jeux MS DOS. Je t'invite à aller voir le lien du premier post de ce fil.
Oui, ben il ne faut pas être difficile... :?

C'est peine perdue, mais il m'est difficile de ne pas exprimer ce que je pense.
Chacun est bien sûr libre d'utiliser son temps à sa guise, mais je comprends mal l'intérêt de consacrer beaucoup de temps et d'énergie à se démener à essayer de restituer de façon acceptable de la musique avec des moyens aussi rudimentaires, alors que des moyens actuels permettent un excellent rendu sonore plus facilement. Ca me dépasse. :|

Bon, on a tous des vieux appareils qu'on utilise de temps à autre (pour ceux qui les utilisent vraiment), mais avec les applications d'époque.

Mais bon, construire des cathédrales en allumettes, ou sculpter un tronc d'arbre rien qu'avec une lime à ongle...

Daniel
Messages : 10126
Enregistré le : 01 mai 2007 18:30
Localisation : Vaucluse
Contact :

Re: Expériences musicales sur les mainframes françaises

Message par Daniel » 15 juil. 2016 10:28

Ce n'est pas de cette façon qu'il faut aborder le sujet. Tous ceux qui ont fait de la musique avec des ordinateurs anciens, moi le premier, n'ont jamais eu la prétention de faire de la bonne musique, ni de rivaliser avec les chaînes haute-fidélité de l'époque.

L'objectif est tout autre : utiliser un ordinateur de calcul ou de gestion pour des tâches non prévues, que l'on croyait impossibles. Par exemple sortir un son analogique avec un circuit tout ou rien, ou encore de la musique polyphonique avec une seule sortie physique.

C'est un plaisir entièrement intellectuel, réservé à des informaticiens à la fois scientifiques et musiciens. Il n'a pas la prétention de charmer les oreilles des mélomanes.
Daniel
L'obstacle augmente mon ardeur.

Répondre