ORIC ATMOS

C'est la catégorie reine de l'ordinophile, 8 bits et pas un de plus!
Single board ou bus S-100 acceptés.

Modérateurs : Carl, Papy.G, fneck

gm03
Messages : 26
Enregistré le : 16 avr. 2016 15:31

Re: ORIC ATMOS

Message par gm03 » 24 juil. 2017 19:05

9,2 en charge !!! parfait ! merci Daniel

Godzil
Messages : 1
Enregistré le : 28 juin 2018 15:57
Contact :

Re: ORIC ATMOS

Message par Godzil » 28 juin 2018 16:18

Bonjour Daniel
Daniel a écrit :
18 juin 2017 10:41
A la différence de mes contrôleurs Thomson pour cartes SD, ces projets utilisent des composants modernes et puissants (CPLD) et sélectionnent le fichier à monter avec un écran externe. L'originalité des contrôleurs CS91-280 et CS91-282 est d'utiliser uniquement le micro-processeur de l'ordinateur pour les programmes d'accès à la carte SD. C'est plus difficile à développer, mais moins anachronique et moins cher en matériel.
Déjà merci pour le lien vers mon blog :)

Pour le reste, même si je comprends ou tu veux en venir, je suis assez en désaccord, le CPLD n'est pas un truc "puissant" le seul intérêt du CPLD est de réduire les coûts en utiliser moins de composant logiques (les 74xx ou 40xx) et en réduisant la taille de la carte, vu qu'il remplace toute la partie logique du contrôleur disquette. Le microcontrôleur lui a pour but de lire la carte SD et fournir (à temps) les données lues a l'Oric et d'avoir assez de mémoire en interne pour avoir une partie de l'image de disquette en cache d’où le besoin d'avoir un MCU conséquent (et oui il est plus puissant que le 6502 de l'Oric, mais aussi bien plus spécialisé) Ce n'est pas le premier cas dans l'histoire ou du hardware externe intègre un module plus puissant que le système de base, les cartes accélératrice en sont un exemple.

Le matériel n'est pas anachronique dans le sens ou il est la pour remplacer le contrôleur Microdisc d'origine, fait avec des pièces qui sont introuvables neuves de nos jours (lecteur de disquette et les chips contrôleurs qui vont avec)
L'idée du Cumulus est d’être 100% compatible avec les DOS existants, ta solution elle ne le serait pas dans le cas de l'Oric, il faudrait pour ça modifier de beaucoup les DOS existant (et autres)

En fait la différence fondamentale, c'est que le Cumulus émule un des lecteurs de disquette de l'Oric (le Microdisc) ta solution elle est un autre type de périphérique, mais pas un émulateur de lecteur de disquette, donc les choses peuvent être faites autrement.

(oui pour les détails techniques, ça ne parait pas mais les timings d'un véritable lecteur de disquette sont assez étroits, contrairement au HxC par exemple le cumulus n'a pas besoin d'avoir des timings parfait, mais on ne veut pas non plus qu'il soit 3x plus lent qu'un véritable lecteur de disquette, qui est déjà lent, et pour ça le microcontrôleur a besoin d’être suffisamment rapide pour fournir les données à temps)

Daniel
Messages : 10325
Enregistré le : 01 mai 2007 18:30
Localisation : Vaucluse
Contact :

Re: ORIC ATMOS

Message par Daniel » 30 juin 2018 22:09

Ma remarque sur le CPLD n'était qu'une boutade, je n'ai rien contre. D'ailleurs j'ai déjà fait des périphériques Thomson à base d'Arduino, c'est encore plus anachronique, si l'on peut dire. Par exemple SDANIM7 : http://dcmoto.free.fr/bricolage/sdanim7/index.html

Toutes les techniques sont bonnes dès lors qu'elles apportent plus de confort pour l'utilisation de nos ordinateurs anciens 8)
Daniel
L'obstacle augmente mon ardeur.

Répondre