la fin programmée de Science & Vie

C'est le lieu des discussions diverses et variées, mais toujours en rapport avec le thème général du forum et dans l'esprit de celui-ci.

Modérateurs : Carl, Papy.G, fneck

Avatar de l’utilisateur
Dominique
Messages : 650
Inscription : 09 mars 2010 13:37
Localisation : Limoges
Contact :

la fin programmée de Science & Vie

Message par Dominique »

Je viens de lire avec tristesse la fin programmée de Science & Vie (sauf miracle).

Je garde le souvenir de cette revue qui berça ma jeunesse.
Je rêvais en lisant un article sur la Machine de Turing, un autre sur le dernier Théorème de Fermat à l'époque une conjecture, un article sur le Google à l'époque où c'était 10 puissance 100, le fabuleux morpion solitaire avec Pierre Berloquin....

Triste
Dernière modification par Dominique le 30 mars 2021 17:00, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
ZamZam
Messages : 68
Inscription : 09 nov. 2020 16:10
Localisation : TOUL (54200) Meurthe & Moselle

Re: la fin programmée de Science & Vie

Message par ZamZam »

Le magazine Science et Vie continuera peut-être, mais cela ne sera plus un magazine avec du contenu scientifique vérifié par des scientifiques.
Je le lisais depuis les années 80 où il y avait des exemples de montages électroniques ainsi que des programmes pour ZX81.
Jean-Luc
__sam__
Messages : 6067
Inscription : 18 sept. 2010 12:08
Localisation : Brest et parfois les Flandres

Re: la fin programmée de Science & Vie

Message par __sam__ »

Oui.. sans oublier les pages micro dans les années 80. Je me souviens, jeune collégien être allé plusieurs fois à la bibliothèque du collègue pour lire et essayer de comprendre les programmes pour calculatrices ou ZX 80 (et dire qu'on faisait des jeux pour calculatrices programmables). Plus tard mes parents m'y ont abonnés (sympa comme cadeau d'anniv qui dure toute une année) en grandissant j'y ai lu toute l'affaire Benveniste sur la mémoire de l'eau. Plus tard encore j'ai suivi la partie Science&Vie/Micro grace à qui j'ai longuement travaillé à porter sur mon TO9 les programmes des pages aux bords bleu (même si c'était pour d'autre machines.. adapter c'est la vie). Après je suis passé à d'autres revues de vulgarisation scientifique comme "Pour la science" auquel je suis toujours abonné.

Pourvu que ca ne tourne pas à la sauce "France Soir", seul journal sans journalistes et devenu nid à cons-
pirationistes...
Samuel.
A500 Vampire V2+ ^8^, A1200 (030@50mhz/fpu/64mb/cf 8go),
A500 GVP530(MMU/FPU) h.s., R-Pi, TO9, TO8D, TO8.Démos
Avatar de l’utilisateur
bubulemaster
Messages : 696
Inscription : 01 juil. 2014 13:48
Localisation : Nantes

Re: la fin programmée de Science & Vie

Message par bubulemaster »

Oui, dommage, comme l'arrêt de Science et Vie Micro.
Mieux que l'Ordinateur Individuel qui l'a absorbé :cry:
Le 80286 et suivant sont des processeurs beaucoup trop évolués qui n'auraient jamais dû être inventés :-).
Vinted | Le bon coin | Ebay
__sam__
Messages : 6067
Inscription : 18 sept. 2010 12:08
Localisation : Brest et parfois les Flandres

Re: la fin programmée de Science & Vie

Message par __sam__ »

Entendu ce matin à la Radio: https://www.europe1.fr/emissions/linfo- ... se-4035254
Philippe Vandel a écrit :C’est une histoire saisissante et édifiante, la métamorphose d’un magazine centenaire, sérieux et respecté. Le mensuel le plus vendu en France, aujourd’hui en crise et fragilisé, "Science et Vie". Il vient de perdre la quasi-totalité de sa rédaction, neuf journalistes sont partis au début du mois, excédés et exaspérés par les méthodes de leur direction et de leur propriétaire, Reworld Media. La nouvelle a été annoncée ce mardi et c’est un coup de tonnerre. Pour en parler, Philippe Vandel reçoit Hervé Poirier et Mathilde Fontez.
Clicker pour entendre le podcast
Invité(s) : Hervé Poirier (ancien directeur de la rédaction) et Mathilde Fontez (ancienne présidente de la SDJ)
Le fond du problème est la disparition du métier de journaliste, réduit juste à pisser des lignes de remplissage à partir d'un titre sans aucune recherche. Le journaliste est remplacé par un producteur de contenu.

Cela se faisait dans le web d'où la profusion de fakenews et autres trucs conspi, voire comme dit dans l'Interview de situations schizophrénique où le site web de S&V publie un truc (la vitamine-D soigne Covid19), quand bien même la version papier le dénonce faux et conspi. Hélas, voilà que cela s'étends aussi à la presse écrite quand des groupes financiers peu scrupuleux rachètent des journaux parfois en déséquilibre financier (exemple: France-Soir), mais parfois rentable (ici: Science & Vie, dont le modèle économique est bâti sur l'abonnement et achat en kiosque et non la publicité), pour y appliquer des méthodes de réduction des coûts (remplacement des journaliste par des pigistes web), d'augmentation de la productivité (2h pour écrire un article), afin d'augmenter la rentabilité (mélange de pub et communication, bref de la publi-information à fond). Au final on obtient à la place du journal un blog-conspi de basse qualité bourré d'articles bidons au titre putaclic; blog financé par la pub et le nombre de vues (regarder la déchéance de France-Soir).

La parodie faite par l'équipe de Broute peut sembler exagérée, mais en fait c'est exactement la réalité de ce qu'il se passe en ce moment dans les média (Science & Vie y compris)
Samuel.
A500 Vampire V2+ ^8^, A1200 (030@50mhz/fpu/64mb/cf 8go),
A500 GVP530(MMU/FPU) h.s., R-Pi, TO9, TO8D, TO8.Démos
Avatar de l’utilisateur
farvardin
Messages : 404
Inscription : 27 déc. 2014 16:07
Contact :

Re: la fin programmée de Science & Vie

Message par farvardin »

__sam__ a écrit : 30 mars 2021 14:09
Pourvu que ca ne tourne pas à la sauce "France Soir", seul journal sans journalistes et devenu nid à cons-
pirationistes...

bah, quand on lit le reste de la presse (subventionnée par le gouvernement), on se dit que les "journalistes", qui ne font que du copié / collé des 3 agences de presses autorisées (afp, reuters et je ne sais plus l'autre), ne nous manquent pas vraiment. Peut-être qu'en fin de compte c'est pareil pour les scientifiques, qui sont somme toute aussi corruptibles que les journalistes et les politiciens...
yves
Messages : 390
Inscription : 12 sept. 2007 21:32

Re: la fin programmée de Science & Vie

Message par yves »

De mon coté cela fait longtemps que je ne lisais plus S&V, à un moment donné, les titres racoleurs de la couverture vs les articles (certes basés sur des données) m'ont fait changer de revue.

Yves
Avatar de l’utilisateur
DataPro
Messages : 2169
Inscription : 07 févr. 2011 17:03
Localisation : France - Auvergne

Re: la fin programmée de Science & Vie

Message par DataPro »

Il ne faut pas se tromper entre l'oeuf et la poule.

Est-ce qu'un magazine peine à trouver un public de qualité à qui se vendre où bien un magazine perd-t-il son public à cause de la baisse de la qualité du contenu...

Personnellement, je pencherai pour le second choix.
Je ne lisais pas S&V donc je ne commenterais pas.

Cependant, dans d'autres domaines (Hi-Fi, Photo, Jeux vidéos...etc), il ne reste plus grand chose à se mettre sous la dent.
J'avais déjà abandonné la presse jeux vidéo au début des années 2000 à cause du ratio rédactionnel/pub qui ne cessait de baisser.
Certes, en relisant les articles dans les vieux Tilt, on se dit que les journalistes brodaient pas mal dans leur test. Cependant, çà restait sympa à lire et çà occupait. Mais au fil des années, les articles étaient de plus en plus courts voire publicitaires.
Recherche: cartouches Mattel Intellivision Imagic (loose)
Star Jacker et Lode Runner sur Yeno/SEGA SC-3000
Avatar de l’utilisateur
Silou78
Messages : 287
Inscription : 11 févr. 2017 14:54
Localisation : Yvelines (78)

Re: la fin programmée de Science & Vie

Message par Silou78 »

Je suis d'accord, et je penche aussi pour le second choix.

Je l'ai expérimenté pour le domaine automobile, où cela fait des années que j'ai arrêté de lire l'Auto-Journal (slogan originel "indépendant et objectif"), en fait depuis que le journal a été racheté par le groupe Mandadori et que la rédaction de l'Auto-Journal a été fusionnée avec celle d'Auto-Plus du même propriétaire mais complètement à l'opposé en terme de qualité journalistique.

Côté matériel informatique j'ai découvert il y a une paire d'années CanardPC Hardware qui reste un des seuls magazines avec toujours une rédaction de qualité journalistique.
Je ne m'intéresse pas à son grand-frère CanardPC "tout-court" dédié aux jeux vidéo. Je ne sais donc pas ce qu'il vaut, et si la liberté et la qualité de rédaction est à la mesure de son petit frère pour le hardware : pour les amateurs de jeux vidéo, ça vaut peut-être le coup de l'essayer ?
Sylvain
Les + malins et les + chanceux sont au sommet, les autres grenouillent.
La vie est un éternel combat contre soi-même.
__sam__
Messages : 6067
Inscription : 18 sept. 2010 12:08
Localisation : Brest et parfois les Flandres

Re: la fin programmée de Science & Vie

Message par __sam__ »

1er ou second choix n'a pas de sens ici car "Science & Vie" n'était pas moribond (180 000 abonnés, c'est énorme pour un truc spécialisé).

Par contre être en légère baisse ou plafonner n'est pas bien vu de la part des propriétaires actuels peu scrupuleux qui veulent du R.O.I (retour sur investissement) sur le court-terme. Songez qu'ils ont augmentés le C.A. par un facteur entre 2 et 3 en moins de 2 ans pour atteindre plus de 424 M€ en 2020 (les aides de l'état sur la presse écrite aidant bien): ca ne traine pas ! Donc fini la notion de confiance à long terme avec ses lecteurs fidèles. Fini les trucs qui prennent du temps et qui coûtent chef. On veut du rapide : moins de journalistes qui enquêtent, plus aucune rédaction qui discute et valide les sujets et la thématique du numéro, exit le rédac chef qui engage judiciairement le titre par sa ligne éditoriale. On veut juste du contenu, plein de contenus, à diffuser pour pas cher.

On va donc prendre des pigistes externes non spécialisés, des freelances auto-entrepreneurs parfaitement jetables (c'est le nouveau modèle économique du travail à base de (micro-)tâches comme chez Amazon/Deliveroo/Uber-eats/etc). Ils feront un peu de Science et Vie entre 2 news pour Closer ou Biba). Ils vont reprendre des news scientifique en anglais, les passer dans google-translate, corriger 2-3 erreurs de traduction, ajouter un bon gros titre "piège à clic" (click-bait, putaclic) qui attire le couilll^w chaland et publier rapidos sur le web sans aucune coordination d'équipe ni validation d'aucune sorte.

Bref, c'est l'essence même du journalisme qui disparait au profit d'un truc issu du marketing bien moins clair déontologiquement: le content-maker (créateur de contenu en Toubon-Français). Il y a même des formations pour ca, ainsi que des postes à la clef, et même de vrais CDIs.

Sans blague :evil: ! (malgré le jour).
___
PS: En complément, voici un article de 2018 qui décrivait le groupe propriétaire: lien. Songez que depuis ils ont acquis pleins d'autres titres, plus que doublé le chiffre d'affaire, et probablement détruit plus qu'ils n'ont construits au niveau de la presse-écrite, expliquant le déclin de qualité que vous avez tous constatés.
Samuel.
A500 Vampire V2+ ^8^, A1200 (030@50mhz/fpu/64mb/cf 8go),
A500 GVP530(MMU/FPU) h.s., R-Pi, TO9, TO8D, TO8.Démos
Avatar de l’utilisateur
Falkor
Messages : 1437
Inscription : 28 juin 2010 12:09
Localisation : Cluny, Saône et Loire

Re: la fin programmée de Science & Vie

Message par Falkor »

Perso mon enfance et adolescence a été bercée par Science et Vie junior, que j'appréciais beaucoup. Je me souviens de numéros hors série, notamment un sur les illusions d'optique qui m'avait beaucoup passionné.
__sam__
Messages : 6067
Inscription : 18 sept. 2010 12:08
Localisation : Brest et parfois les Flandres

Re: la fin programmée de Science & Vie

Message par __sam__ »

Samuel.
A500 Vampire V2+ ^8^, A1200 (030@50mhz/fpu/64mb/cf 8go),
A500 GVP530(MMU/FPU) h.s., R-Pi, TO9, TO8D, TO8.Démos
Notator
Messages : 819
Inscription : 09 août 2015 20:13
Localisation : Lyon

Re: la fin programmée de Science & Vie

Message par Notator »

Bah, c'est le vieux système des fonds de pension et des investisseurs toxiques.
Ils réduisent tous les coûts, se goinfrent, coulent la boîte, et passent à une prochaine... :roll:
Avatar de l’utilisateur
Xavier_
Messages : 452
Inscription : 24 avr. 2020 21:20

Re: la fin programmée de Science & Vie

Message par Xavier_ »

Je pense que le problème est plus profond.

Oui, laisser la science à l'information amène à terme à une science "spectacle" vue par des journalistes éclairés et non plus à des scientifiques ou des journalistes spécialisés.

"Sciences et vie" était une littérature de vulgarisation scientifique et non un journal d'informations scientifiques.

La différence semble minime, mais si l'on reprend le contenu des articles des années 80, selon moi l'apothéose de ce magazine, on pouvait y retrouver des piges écrites par des sommités scientifiques avec parfois des thèmes peu racoleurs.

Cette vulgarisation à la "Science et vie Junior" a déteint sur ce magazine de référence, pour toucher le maximum de "clients".

Cet élargissement d'audience n'a pas tenu compte du nouveau média qu'était internet, qui lui, vulgarise à tout-vas la science, qui l'extrapole, la rendre sexy et en fait un spectacle.

Les années 2000 ont vues perdre ce petit arrière goût de professionnalisme qui faisait son charme pour se retrouver en concurrence directe avec "Clooser" avec des effets d'annonces parfois trompeuses.

Il est vrai que les scientifiques n'ont plus a faire de "journalisme", et que la jeune génération de techniciens est plus enclin à se porter sur de nouvelle technologies comme YouTube, mieux monétisée qu'une pige dans un journal.

Nous sommes donc sur une pénurie de scientifiques-journalistes, remplacés par des journalistes-scientifiques.

Le but fondamental de ce magazine était d'exposer la science et non d'informer des lecteurs…
Voyez-vous la différence entre apprendre et informer ?

Le journaliste est un spectateur, le scientifique… un acteur.

En bout de chaîne, le lecteur qui ne peut que se divertir avec ces "informations scientifiques" ne retire aucune fierté de ses lectures.

Oui, ce magazine était trop rigide et on ne comprenait pas tout… mais la science n'est pas une succession de "je vous passe les détails" ou "En gros c'est le concept"...

Donc, l'info de la science, à l'instar du très bon magazine 'Femme Actuelle', nous resort les mêmes articles "les extraterrestres", "la vie sur Mars", "la station internationale"... tous les tiroirs racoleurs indispensables pour ne pas rester con en société… mais, "Comment rester maigre pour cet été" est aussi très utile.

Plus d'austérité académique, un niveau tiré à la baisse pour "informer" le maximum de monde et non plus une élite éclairée.

Ce magazine a vendu son âme depuis les années 2000, dans une lente régression intellectuelle que l'on peut déplorer.
Le prochain stade sera un encart avec les programmes TV ? … des dessins à colorier ? … des figurines à découper ?

Sans regrets pour ce magazine, bon à passer le temps dans les trains ou le bus… pour paraître intelligent et "informé".

Magazine qui n'est plus que l'ombre de lui-même et profitait de sa réputation légendaire pour exister.

[Edit: Au final, Samuel a une vue très proche de la mienne… ou c'est le contraire!]
Répondre