1977 : musique sur ordinateur

C'est le lieu des discussions diverses et variées, mais toujours en rapport avec le thème général du forum et dans l'esprit de celui-ci.

Modérateurs : Papy.G, fneck, Carl

Notator
Messages : 465
Enregistré le : 09 août 2015 20:13
Localisation : Lyon

Re: 1977 : musique sur ordinateur

Message par Notator » 27 nov. 2016 10:28

fabrice_035 a écrit :A propos de Tangerine Dream et de l'Atari ST, je suppose que ce dernier était utilisé uniquement en tant que séquenceur ? 8)
Oui, pour lancer des séquences, et aussi pour changer les sons sur les modules synthés, tout en Midi (par Program-change et Sysex).

Notator
Messages : 465
Enregistré le : 09 août 2015 20:13
Localisation : Lyon

Re: 1977 : musique sur ordinateur

Message par Notator » 27 nov. 2016 10:55

__sam__ a écrit : C'est vraiment étrange les trucs de Schaeffer.. trop intellectuel pour que j'en apprécie l'intérêt.
Ah, c'était vraiment rudimentaire ; des enregistrements de bruitages, des repiquages avec des magnétophones à bandes, des montages de bandes magnétiques.
D'ailleurs un des boulots du stagiaire jean-Michel Jarre, c'était de couper et coller des bandes magnétiques...

Avatar du membre
farvardin
Messages : 384
Enregistré le : 27 déc. 2014 16:07
Contact :

Re: 1977 : musique sur ordinateur

Message par farvardin » 27 nov. 2016 11:21

L'atari magazine n°14 de juillet 1990 (que j'avais acheté à l'époque) a un dossier sur JM Jarre et son équipe, où ils détaillent les logiciels et les Atari (ST, mais aussi portfolio) utilisés dans leur chaîne de production et comme outils de management :
http://www.abandonware-magazines.org/af ... &album=oui (ils utilisaient aussi des ST comme lecteurs de partition, pour les concerts, et aussi comme outils d'aide à la composition avec des algorithmes dédiés et dans d'autres cas également)

Notator
Messages : 465
Enregistré le : 09 août 2015 20:13
Localisation : Lyon

Re: 1977 : musique sur ordinateur

Message par Notator » 27 nov. 2016 11:34

Oui, l'Atari était une référence chez les musiciens, à l'époque. Il y avait des dizaines de logiciels dédiés à la musique, et au pilotage des synthés.
C'était énorme,il n'y a qu'à voir les pubs dans ce magazine...

Répondre