Ford Pinto 1973...

C'est le lieu des discussions diverses et variées, mais toujours en rapport avec le thème général du forum et dans l'esprit de celui-ci.

Modérateurs : Carl, Papy.G, fneck

Répondre
Avatar du membre
Eagle Protect II
Messages : 251
Enregistré le : 22 nov. 2017 22:17

Ford Pinto 1973...

Message par Eagle Protect II » 27 avr. 2018 23:26

Bonjour à tous !


À part qu'elle est moche et qu'elle avait un réservoir qui explose, la Ford Pinto aurait eu un système de verrouillage spécial... dont je ne trouve aucune trace sur le net.

Quelqu'un aurait une info sur le sujet ?

Ford Pinto 1973.jpg
Ford Pinto 1973.jpg (97.52 Kio) Vu 161 fois

Dans Robot Odyssey, apparemment il faut appuyer sur le bouton Starter puis appuyer sur les 4 autres boutons dans le bon ordre...

Avatar du membre
Eagle Protect II
Messages : 251
Enregistré le : 22 nov. 2017 22:17

Re: Ford Pinto 1973...

Message par Eagle Protect II » 03 mai 2018 00:18

Hum, je n'ai pas eu la réponse pour la ford Pinto, mais j'ai la réponse à l'énigme de cette salle. Je l'indique plus bas parce que franchement elle n'apporte aucun intérêt (si on ne sait pas ce qu'il faut faire, on ne risque pas de câbler les robots correctement). Apparemment il n'y a que dans la version Apple du jeu qu'il est question de Ford Pinto. Dans d'autres versions, le texte est :

---------- ACHTUNG ! SPOILER ! -----------


...


...


...


...

---------- ACHTUNG ! SPOILER ! -----------

"Odd before even, in order". Si ce n'est toujours pas clair, allez plus bas :


---------- ACHTUNG ! SPOILER ! -----------


...


...


...


...

---------- ACHTUNG ! SPOILER ! -----------

Il faut donc appuyer sur les boutons dans l'ordre "impairs avant pairs", donc 1 - 3 - 2 - 4. D'autre part, dans les indices du niveau 5, on peut lire "Don't linger on the buttons" (ne traînez pas sur les boutons), donc il faut appuyer et relâcher chaque bouton avant d'appuyer le suivant.

Avec ça on y arrive !

Pour info, deux salles plus loin, il y a aussi des boutons à appuyer dans l'ordre, mais là il n'y a pas de piège, c'est l'ordre numérique.

Allez, courage !

Répondre