Media Storage Quick Reference

Les bonnes adresses méritant quelques minutes de votre temps.

Modérateurs : Carl, Papy.G, fneck

Avatar du membre
fneck
Site Admin
Messages : 12776
Enregistré le : 01 avr. 2007 12:03
Localisation : Drôme Provençale (26)
Contact :

Media Storage Quick Reference

Message par fneck » 19 mai 2019 15:54

Un document (format PDF) intéressant qui parle des conditions de stockage de photographies, de films, de bandes magnétiques ou encore de CD/DVD. Au final, faut tout mettre au frigo :D

https://www.imagepermanenceinstitute.org/webfm_send/301

Avatar du membre
Xavier_AL
Messages : 551
Enregistré le : 06 déc. 2017 20:30

Re: Media Storage Quick Reference

Message par Xavier_AL » 30 août 2019 02:04

Bonjour à tous,

J'aimerai faire part de mes essais, mes tests et bricolages pour la préservation des CDs…
En l'occurrence, la récupération d'images CD à but conservatoir.

Après près de plus de cent cinquante CDs "Pc-team" récupérés, dont certains très abimés, je vous dévoile mes secrets !

J'avoue humblement que les séries de CDs de magazines sont de mauvaise qualité, et une série d'expérience ont pu être possible.

Problèmes rencontrés :
- Traces grasses fossilisées.
- Rayures.
- Zones piquées et oxydation du substrat métallique.
- Echec de la lecture du catalogue.
- Détérioration du polycarbonate (tâches blanches).
- Cd déformé (vibrations).


Nettoyage.
- Dentifrice: Peu efficace et laisse des traces.
- Savon: laisse des traces.
- Champoing (spécial cheveux sec): Bien pour les écrans cathodique pour son effet antistatique, mais pour les CDs, le produit est mousseux et peut laisser des traces.
- Liquide vaisselle: efficace, mais ne retire pas les taches blanches (plutôt, un voile blanc).
- Liquide pour lunettes et Liquide à vitre à l'alcool: produits recommandé, car ne laisse pas de traces.

Lustrage et polissage:
- Talc: Pas d'effets visibles, à part le fait de "matter" la surface avec l'ajout de micro-rayures sur la surface du CD.
Donc, particulièrement peu recommandé.
- Produit lustrant en poudre: Comme le talc, tout ajout de produits abrasif n'atténues pas les rayures… c'est pire.
Enfin, si il vous prend, comme moi de lustrer un CD avec une mini-perceuse/ponceuse type Drimel… les effets sont désastreux.
En effet, la chaleur du frottement et les abrasifs utilisés ont pour conséquence d'intégrer les micro-particules au polycarbonate et de rendre le CD opaque.
- Lustrage: basse vitesse, le simple frottement (lubrifié ou pas) provoque des rayures supplémentaires.
De manière mécanique à grande vitesse, le frottement chauffe le CD et le déforme!
Donc, le polissage est impossible sans dégradation ou déformation du CD.

Je n'ai pas testé le "vernissage" au vernis transparent pour combler les rayures, mais cela peut ajouter des poussières ingérée à la surcouche.
Je n'ai pas non plus testé le chauffage surfacique pour éliminer les rayures.

Il existe (ait) des machines à lustrer les CDs, mais mes tests ont mis en évidence que les supports numériques sont plus fragiles que les CDs audio.

Donc, plus on "travail" ce support, plus on le détériore.

Lavage du support au liquide à vitre (de qualité et à l'alcool) ou liquide vaisselle et eau tiède.

Le réel secret, n'est pas forcement dans la qualité de surface du CD, mais dans le type de lecteur utilisé pour le Dump !
En effet, oubliez les lecteurs ultra rapides, les lecteurs BlueRay et autres lecteurs de DVD…

La nature (trop puissant), la taille du laser et la précision des pas de lecture rendent parfois la lecture impossible!
Donc, on s'acharne bêtement sur le support… en vain.
Il faut lire les anciens CDs avec les lecteurs de l'époque, un Mitsumichi, un plextor … n'excédant pas 4X ou 8X.
Les technologies suivantes rendront la lecture du CD très difficile.

Il en ressort, que même si le support reste lisible partiellement, les technologies, même compatibles, ne permettent plus de les récupérer.
Nous avons cru, presque naïvement, que ce nouveau lecteur, plus rapide et compatible avec de nouveaux format et possibilité pouvait justifié l'envoie des anciens à la déchèterie… et il nous est maintenant impossible de les relire.

Pire, ces nouveaux lecteurs, aux diodes plus puissantes, chauffent les CDs, les déforment et "grilles" le substrat métallique… à force de lecture, relecture, sur des erreurs imaginaires.

Donc, de nos jours, vos CDs ne se dégradent pas forcement trop vite, mais peuvent s'autodétruire à l'usage.

Daniel
Messages : 11642
Enregistré le : 01 mai 2007 18:30
Localisation : Vaucluse
Contact :

Re: Media Storage Quick Reference

Message par Daniel » 30 août 2019 08:17

Dans le commerce on trouve des kits de rénovation pour les optiques automobiles en polycarbonate. Ils contiennent un produit pour polir et un liquide à utiliser après polissage. Ca doit pouvoir aussi restaurer la surface des CD.
Daniel
L'obstacle augmente mon ardeur.

Avatar du membre
fneck
Site Admin
Messages : 12776
Enregistré le : 01 avr. 2007 12:03
Localisation : Drôme Provençale (26)
Contact :

Re: Media Storage Quick Reference

Message par fneck » 30 août 2019 09:45

J'ai parfois été surpris de voir des CD parfaitement lus alors que l'état visuel de la surface était déplorable. Donc effectivement il me semble que c'est plus une dégradation "interne" qu'un défaut de surface qui provoque les erreurs de lecture.

Et comme Xavier, j'ai aussi constaté une détérioration plus fréquente avec l'augmentation de la vitesse de lecture des lecteurs, qui passent d'ailleurs leur temps à accélérer puis ralentir.

Avatar du membre
Gege34
Messages : 54
Enregistré le : 25 avr. 2015 22:35

Re: Media Storage Quick Reference

Message par Gege34 » 30 août 2019 10:01

A une époque (quand j'utilisais encore des CD) j'utilisais un programme qui permettait de limiter la vitesse de lecture, mais ça ne fonctionnait pas avec tout les lecteurs.
Édit: j'ai trouvé ça.

Ythunder
Messages : 19
Enregistré le : 21 août 2019 10:12

Re: Media Storage Quick Reference

Message par Ythunder » 30 août 2019 10:36

Pardon pour la naïveté mais : comment en comblant une rayure, un CD peut il continuer a être lu ?
Combler une rayure, c'est ne plus permettre l'accès a la zone en lecture.

Comment un CD peut il être réparer de la sorte ?

Avatar du membre
Carl
Modérateur
Messages : 10578
Enregistré le : 08 avr. 2007 13:21
Localisation : http://www.doledujura.fr
Contact :

Re: Media Storage Quick Reference

Message par Carl » 30 août 2019 12:08

Ne pas oublier de faire la différence entre un CD gravé et un CD pressé...
Le gravage est plus fragile que le pressage, sa durée dans le temps et sa résistance aux contraintes est moins bonne que celle d’un CD pressé.
à mon avis, la restauration / rénovation fonctionne mieux sur un CD pressé....

Avatar du membre
Xavier_AL
Messages : 551
Enregistré le : 06 déc. 2017 20:30

Re: Media Storage Quick Reference

Message par Xavier_AL » 30 août 2019 17:51

Ythunder, c'est une bonne question.

La source des erreurs est due à l'opacité du support (blanchement du polycarbonate, surcouches de saleté ou dépôts opacifiants), les rayures (état de surface) et substrat métallique endommagé.

Pour l'opacité, le laser ne peut lire la couche métallique, car le retour est trop faible et donne une valeur de bit ambigu.

Les rayures qui fausse le procès de lecture basé sur la réfraction et la diffraction lumineuse.
Une rayure disperse le rayon de lecture, partiellement ou dans sa totalité, ce qui entraine des erreurs de lectures et de calcul de CRC de vérification.
CD.jpg
CD.jpg (24.82 Kio) Vu 385 fois
Contrairement au dessin, le rayon est incliné (pas à 90°), et se base sur le "rebond" du rayon vers un capteur de lecture. On a "1" si il y a une partie réfléchissante et "0" si ça traverse le substrat métallique (sans retour). (à vérifier)

Donc, si le substrat est rayé ou non réfléchissant (oxidation), la lecture est faussée.

Dans un monde parfait, il aurai fallu des CDs en verre, et une couche en or… mais l'or est fusible, donc un métal inoxydable résistant à une température élevée et assez réfléchissant.

Mais, pour des contraintes mécaniques et de coûts de fabrication… le polycarbonate a été choisi.



Ythunder
Messages : 19
Enregistré le : 21 août 2019 10:12

Re: Media Storage Quick Reference

Message par Ythunder » 30 août 2019 20:22

le truc c'est que une rayure, donc une altération du statut 0 ou 1, réparé par une matière, comment ça ne peut pas donner autre chose qu'une erreur de CRC... :?:

Daniel
Messages : 11642
Enregistré le : 01 mai 2007 18:30
Localisation : Vaucluse
Contact :

Re: Media Storage Quick Reference

Message par Daniel » 30 août 2019 20:39

Soit on polit la surface du polycarbonate pour supprimer les rayures, soit on ajoute un produit transparent pour les combler. Dans le premier cas il n'y a pas d'ajout de matière, dans le deuxième cas, si le produit a le même indice de réfraction que le polycarbonate, il ne provoque aucune perturbation du rayon laser.
Daniel
L'obstacle augmente mon ardeur.

Avatar du membre
Xavier_AL
Messages : 551
Enregistré le : 06 déc. 2017 20:30

Re: Media Storage Quick Reference

Message par Xavier_AL » 30 août 2019 20:39

:D
C'est la méthode "CarGrass", on combe le trou ou la fissure avec une résine… qui minimise la diffraction lumineuse par réfection surfaciques.
En deux mots, l'effet miroir est diminué et le spot laser continue sans perte de puissance.

Avatar du membre
Xavier_AL
Messages : 551
Enregistré le : 06 déc. 2017 20:30

Re: Media Storage Quick Reference

Message par Xavier_AL » 01 sept. 2019 01:44

Ne pas oublier de faire la différence entre un CD gravé et un CD pressé...
Et que dire des magnéto-optiques !

Formats spéciaux, entêtes non reconnues et non standards (Plextor… et les autres)…
Résultat, il fallait relire le CD gravé avec le même lecteur.

Sinon, le CDrw ou CDr étaient reconnus comme "Disque vide !", "voulez-vous le reformater?"
Une durée de vie très rapide, si l'on considère que le changement de lecteur se faisait après deux ans de fonctionnement…

Merci Carl.

Avatar du membre
pascalien
Messages : 68
Enregistré le : 21 janv. 2019 23:40
Localisation : 93200 ST DENIS
Contact :

Re: Media Storage Quick Reference

Message par pascalien » 02 sept. 2019 18:19

le LNE https://www.lne.fr/
a fait des essais de durabilité de support cd,dvd, br
je ne sais pas si ils sont encore sur leur site.
je dois avoir ca dans mes archives.

sinon j'ai utilisé un kit de polissage "a la mano"
ca va quand tu as un seul cd a sauver et avec des rayures pas profondes

et celui "automatique" de chez pearl
bruyant et énervant. 2 bouteilles de pates/liquides et 3 types de "patins".
donc très chiant a utiliser quand tu as une série de cd/dvd a réparer.
et en plus ca laisse des rayures en spirales.

j'ai vu une machine pro en action en 10 secondes c'est réglé.

mon graveur blu-ray est tombé partiellement en panne,
il fonctionne quand même en mode dvd.
j'ai ressorti une centaine de dvd+rw bien rayés.
j'ai acheté en chine un disque polisseur que j'ai mis sur une mini-perceuse.
ca supprime les rayures en spirale mais ca ne corrige pas les rayures profondes.
et ca chauffe bien le disque, ca vibre pas pratique. et le risque de rayer encore plus est proche de un.

j'ai commandé (encore en chine) du papier abrasif ultrafin et des feutrines
pour mettre sur les disques de la machine pearl.
mais bien sur l'abrasif ultrafin s'est perdu
et il va falloir que je recommande et attendre un mois.

Répondre