Contrefaçons chinoises

C'est ici qu'on peut philosopher de tout et de rien, le plus souvent de rien d'ailleurs. Vous voulez dire un truc quelconque, passer un message, mettre une petite annonce sur du matériel récent ou sans aucun rapport avec le thème du forum, c'est par ici. Accessible également aux visiteurs non inscrits après approbation des messages par un modérateur, d'où un certain délai nécessaire.
(purge automatique après 30 jours d'inactivité)

Modérateurs : Carl, Papy.G, fneck

Daniel
Messages : 11513
Enregistré le : 01 mai 2007 18:30
Localisation : Vaucluse
Contact :

Contrefaçons chinoises

Message par Daniel » 11 juil. 2019 13:33

Pour information, voici ce que l'on reçoit quand on commande des EPROMs en Chine. Je le savais depuis longtemps, mais cette photo le prouve de manière indiscutable, c'est pourquoi j'ai voulu la partager. Cherchez les erreurs...

counterfeit_M2732A.jpg
counterfeit_M2732A.jpg (71.89 Kio) Vu 279 fois

Réponse : Les EPROMs sont marquées M2732A. On voit bien à la forme de la puce que ce ne sont pas des ST. On distingue le marquage d'origine sous le faux marquage ajouté par les chinois. Sur 10 EPROMs M2732A commandées j'ai reçu 3 x NMC27C32 et 7 x TMS2532A. Elles ont des vitesses et des tensions de programmation très différentes entre elles et très différentes des M2732A.
Daniel
L'obstacle augmente mon ardeur.

__sam__
Messages : 4552
Enregistré le : 18 sept. 2010 12:08
Localisation : Brest et parfois les Flandres

Re: Contrefaçons chinoises

Message par __sam__ » 11 juil. 2019 14:00

Je me demande sont-elles vendues moins chères que les TMS ? Si c'est le cas ca peut-être intéressant en fin de compte de commander des 27C32 et espérer obtenir des TMS à la place :lol:
Samuel.
A500 Vampire V2+, A1200(030@50mhz/fpu/64mb/cf 8go),
GVP530 (MMU/FPU) h.s., R-Pi, TO9, TO8D, TO8.

Daniel
Messages : 11513
Enregistré le : 01 mai 2007 18:30
Localisation : Vaucluse
Contact :

Re: Contrefaçons chinoises

Message par Daniel » 11 juil. 2019 14:26

Le prix est aussi un mystère. Les vraies TMS et les vraies NMC sont vendues beaucoup plus cher. En les maquillant ils trompent le client et il font baisser leur marge. Je me demande où est l'intérêt. Bizarrement, les recherches d'EPROMs TI ou NSC sur ebay ne donnent pas beaucoup de résultats, par contre en commandant des STMicroelectronics on a de fortes chances d'en recevoir.

Il faut savoir que toutes les EPROMs achetées en Chine ne sont pas neuves, comme le prétendent les vendeurs, mais d'occasion, récupérées dans de vieux équipements hors d'usage. Les broches sont étamées à neuf, les boîtiers poncés pour effacer le marquage d'origine, puis repeints. Pour finir ils impriment de nouveaux marquages, en général tous identiques. On peut acheter des centaines d'EPROMs à des centaines de marchands différents et avoir toujours la même (fausse) date de fabrication.

Quelquefois la référence imprimée sur le boîtier est bien celle de l'EPROM, au moins pour la première partie. Les autres codes indiquant la vitesse, l'usine, la date de fabrication, etc. sont toujours inventés.

C'est un monde bizarre, sans aucune éthique, mais en le sachant on arrive à se débrouiller. Si les EPROMs fonctionnent on peut les utiliser après avoir découvert les bons réglages par essais successifs. Si elles sont défectueuses on râle auprès du vendeur qui rembourse le plus souvent, ou sinon on passe par la garantie paypal qui donne toujours raison à l'acheteur.
Daniel
L'obstacle augmente mon ardeur.

Avatar du membre
pascalien
Messages : 56
Enregistré le : 21 janv. 2019 23:40
Localisation : 93200 ST DENIS
Contact :

Re: Contrefaçons chinoises

Message par pascalien » 11 juil. 2019 20:25

c'est du black-toping.
avec variantes poncage ou peinture noire
la grande époque de ce procédé, c'est quand les composants non ROHS ont étés envoyés en chine..
on devine la suite.

a décharge du vendeur final, lui même ne fait probablement que revendre en dropshipping
ce que son fournisseur lui propose.
on les reconnait car il y a d'autres vendeurs qui utilisent les mêmes photo du grossiste.

la liste des composants trafiqués s'allongue donc.
CA3080, 2N3055, les mosfets de puissance.

personellement, j'ai experimenté que les fréquences et temps d'accès promis dans l'annonce
ne sont pas respectés. j'ai même reçu une fois un boitier plcc au lieu de dip.

même pour des poussoirs pbs-110 dont je commande 2 jeux de 5 ou 6 couleurs
je n'en reçois qu'un. je me fais rembourser
et qu'a cela ne tienne, je commande plus tard a un autre vendeur ces fameux pbs-110.
cote a cote, visiblement il ne sont pas identiques.

une autre fois je veux commander 6 afficheurs 7 segments de 5cm.
mais a cause du prix de la ligne qui dépasse les 5$ ali rajoute des frais de ports conséquents.
je ne commande donc que 4 afficheurs et profite plus tard d'une autre commande chez le même vendeur.
las! la référence n'est pas la même. je ne trouve aucune des deux références via google.
il y a une foultitude de fabricants qui fabriquent le même produit.

il y a aussi le cas de la diode germanium sans germanium.
la c'est juste le vendeur qui est incompétent.
car il existe des 1N34 schocky silicium et des 1N34 germanium

pour les eprom il y a
http://www.futurlec.com/ICEPROM.shtml
on ne sait pas non plus quel fabricant on reçoit
mais au moins c'est indiqué que ce sont des "Reconditioned Unit, Erased and Ready to Program"
mais a priori je n'ai pas vu de reclamation au sujet de contrefaçons.

tu peux mettre les eprom dans un programmateur et lire l'id.

sinon dans l'ensemble, il me semble avoir fait de bonnes affaires sur ebay/aliexpress.
j'ai encore a tester les composants les plus complexes, mais je doit suspendre pour l'instant toutes
mes bidouilles.

Daniel
Messages : 11513
Enregistré le : 01 mai 2007 18:30
Localisation : Vaucluse
Contact :

Re: Contrefaçons chinoises

Message par Daniel » 11 juil. 2019 21:45

pascalien a écrit :
11 juil. 2019 20:25
tu peux mettre les eprom dans un programmateur et lire l'id.
C'est ce que je fais quand c'est possible, et j'envoie la copie d'écran au vendeur pour me faire rembourser. Malheureusement les modèles que je commande le plus souvent (2716 et 2732) n'ont pas d'ID. Je me fie à la forme de la puce visible derrière la fenêtre en quartz, sinon je cherche les bons paramètres de programmation par essais successifs.

Les vendeurs ne vérifient pas les composants qu'ils proposent, mais ils ne sont pas naïfs et se doutent bien qu'au prix qu'ils les payent ce sont des contrefaçons. Je ne comprends pas pourquoi ils ne les vendent pas comme "reconditionnés", ce serait plus honnête que de les vendre "neufs". D'autant plus que pour ebay, neuf signifie "Objet neuf et intact, n'ayant jamais servi, non ouvert, vendu dans son emballage d'origine". Là ce sont des composants en vrac vaguement plantés dans de la mousse de plastique, avec des broches tordues. Parfois les EPROMs ne sont pas effacées et contiennent encore des programmes ou des données.
Daniel
L'obstacle augmente mon ardeur.

Daniel
Messages : 11513
Enregistré le : 01 mai 2007 18:30
Localisation : Vaucluse
Contact :

Re: Contrefaçons chinoises

Message par Daniel » 12 juil. 2019 15:13

Après enquête, j'ai une histoire encore plus invraisemblable : dans la première photo de ce fil de discussion, il y a une EPROM avec un marquage TMS2532A-45JL recouvert par un marquage M2732A-2F1.

A l'évidence ce n'est pas une M2732A-2F1, mais je viens de découvrir que ce n'est pas davantage une TMS2532A-45JL. Il y a deux indices : la forme de la puce et la tension de programmation. La puce ressemble étrangement à la NMC27C32BQ, et la tension de programmation n'est pas 25V (le programmateur le détecte). Elle se programme par contre parfaitement bien en 12,5V.

En toute logique, les 10 EPROMs reçues sont des NMC27C32BQ. Sept ont été maquillées en TMS2532A-45JL puis remaquillées en M2732A-2F1. Les trois autres ont été maquillées directement en M2732A-2F1. Je suis plutôt content, car les NMC27C32BQ sont beaucoup mieux, et de plus le vendeur va m'en envoyer dix autres pour se faire pardonner.

J'ai des histoires analogues pour les EEPROMs ATMEL AT28C16 et AT28C256, et aussi pour les cartes microSD pour lesquelles il y a des magouilles encore pires : les chinois arrivent à modifier les registres d'identification. Je ne sais pas comment ils font, mais ils y arrivent ! J'ai écrit un programme sur MO5 pour vérifier l'OCR, le CID et le CSD. Ils contiennent des valeurs parfois surprenantes. Par exemple capacité 4Go pour une carte qui contient seulement 72Mo.

Pour terminer je rassure tous ceux qui m'ont acheté des EPROMs, des contrôleurs et des cartes microSD : je ne fournis que des pièces fonctionnelles et de bonne qualité. Les autres (plus de la moitié des achats) je les fais rembourser par les vendeurs.
Daniel
L'obstacle augmente mon ardeur.

hlide
Messages : 810
Enregistré le : 29 nov. 2017 10:23

Re: Contrefaçons chinoises

Message par hlide » 12 juil. 2019 15:46

Question en marge puisque tu évoques le cas des tailles des µSD pour SDDRIVE : j'ai pas mal de µSD Samsung de 64 Go. J'ai essayé de les formater avec succès en FAT32 avec un logiciel spécial. Certes la taille du cluster est de 32 Ko. Je peux accéder au contenu avec mon projet MZ-SD²CMT et lire les fichiers et répertoires sans soucis. Je me demandais si cela est aussi possible avec le SDLEP-READER et SDDRIVE. En d'autre terme, est-ce qu'ils peuvent gérer des clusters de n'importe quelle taille ou c'est limité à 512 Ko ?

Daniel
Messages : 11513
Enregistré le : 01 mai 2007 18:30
Localisation : Vaucluse
Contact :

Re: Contrefaçons chinoises

Message par Daniel » 12 juil. 2019 19:06

Ce n'est pas une question de taille de cluster, mais de type de carte SD. Aujourd'hui il y a quatre types différents sur le marché :
- SD (appelé aussi SDSC) : avec une limite de 2 Go par carte
- SDHC : avec une limite de 32 Go par carte
- SDXC : avec une limite de 2 To par carte
- SDUC: avec une limite de 128 To par carte

Beaucoup d'équipements récents (mais pas tous) savent gérer au moins les trois premiers types. Par contre la plupart des équipements plus anciens (ordinateurs, appareils photos, téléphones, etc.) ne reconnaissent pas les SDXC et SDUC. Il y a même des appareils photo très anciens (plus de 10 ans) qui ne reconnaissent pas les SDHC.

Les contrôleurs SDDRIVE et CS91-280 fonctionnent avec les SD et les SDHC formatées en FAT ou en FAT32. Il n'est pas prévu de supporter les SDXC. Ca n'a aucun intérêt puisque toute la logithèque Thomson tient sur une carte de 512 Mo. A la limite il suffirait de supporter le type SD. De plus le logiciel de ces contrôleurs a une limite en nombre de fichiers .sd, imposée par la taille mémoire du TO7 et du MO5. On peut mettre quelques dizaines de fichiers par carte, pas plus. Il vaut mieux prendre plusieurs cartes de petite capacité.

Avec SDLEP-READER c'est différent : La carte SD est gérée par la bibliothèque SD de l'Arduino. En standard je crois qu'elle ne reconnaît pas les SDXC. Par contre il n'est pas impossible de concevoir une autre bibliothèque gérant les plus grandes capacités. Il y aura aussi des modifications à faire dans le programme de l'Arduino pour la lecture en streaming, car elle n'utilise pas la bibliothèque pour être plus rapide.
Daniel
L'obstacle augmente mon ardeur.

hlide
Messages : 810
Enregistré le : 29 nov. 2017 10:23

Re: Contrefaçons chinoises

Message par hlide » 13 juil. 2019 13:48

Daniel a écrit :
12 juil. 2019 19:06
Avec SDLEP-READER c'est différent : La carte SD est gérée par la bibliothèque SD de l'Arduino. En standard je crois qu'elle ne reconnaît pas les SDXC. Par contre il n'est pas impossible de concevoir une autre bibliothèque gérant les plus grandes capacités.
Ma carte est bien une SDXC de 64 Go. Elle était initialement formatée en ExFAT et comme attendu ne fonctionnait pas. En soi, c'est assez logique car la librairie que j'utilise ne doit pas gérer les ExFAT. J'ai donc cherché à reformater le µSD en FAT32 au prix d'avoir un cluster de 32 Ko (un fichier de moins de 32 Ko occupera toujours 32 Ko de secteurs physiques contigus, mais ce n'est pas un problème pour moi). Et là, la librairie l'a accepté sans problème.
Daniel a écrit :
12 juil. 2019 19:06
Il y aura aussi des modifications à faire dans le programme de l'Arduino pour la lecture en streaming, car elle n'utilise pas la bibliothèque pour être plus rapide.
Je sais que SDLEP-READER n'utilise pas la même librairie d'autant qu'elle oeuvre à un niveau plus bas en considérant des accès contigus une fois le début du fichier repéré. En revanche, je ne sais pas si la fonction qui permet de rechercher une entrée dans un cluster prend en compte la taille d'un cluster ou si la taille est "hard-codé" à 512 octet. Je suppose que je pourrais trouver le source sur ton site de SDLEP-READER pour vérifier ça. Le SDLEP-READER que j'avais initialement a le piano qui ne fonctionne plus bien et je ne sais plus où j'ai mis le nano.

Trouver des µSD à moins de 4 Go devient compliqué et comme j'avais une douzaine de µSD à 64 Go, je me suis dit qu'elles pourraient resservir pour mes expériences. Après si le cluster fait 32 Ko, tant mieux, ça fera une lecture contigu de 32 Ko au minimum sans fragmentation pour des fichiers qui font souvent moins.

EDIT : j'ai vérifié le source et il prend bien en compte le nombre de secteurs par cluster donc ça devrait logiquement fonctionner avec une SDXC formatée en FAT32. Mais je pense que 128 Go est le grand max, car le logiciel qui m'a permis de formater accepte une taille de cluster de 64 Ko maximum pour la FAT32.

Daniel
Messages : 11513
Enregistré le : 01 mai 2007 18:30
Localisation : Vaucluse
Contact :

Re: Contrefaçons chinoises

Message par Daniel » 13 juil. 2019 14:11

Je ne suis pas sûr que la taille du cluster soit la seule différence. Les commandes n'ont probablement pas le même format, en particulier pour le codage de l'adresse physique du secteur à lire. Il faudrait vérifier dans les spécifications officielles de la SDXC.
Daniel
L'obstacle augmente mon ardeur.

hlide
Messages : 810
Enregistré le : 29 nov. 2017 10:23

Re: Contrefaçons chinoises

Message par hlide » 13 juil. 2019 15:29

De ce que j'ai pu lire du source de la librairie utilisée dans mon projet :

1) elle teste à l'initialisation que la carte SD est du type SD1 (SDSC/MMC) ou SD2 (SDHC). Il n'y a pas de test spécifique pour le SDXC (type 3).

2) si le type est SD2, l'argument après les commandes CMD17 (lecture simple), CMD18 (lecture multiple), etc. accepte un numéro de secteur (qui compte pour 512 octets), sinon en octet pour le type SD1.

Vu que mon lecteur n'a pas eu du mal à naviguer dans les répertoires et à me lancer le binaire que je voulais, j'en déduis que la librairie a reconnu ma carte SDXC comme une carte SDHC par rétrocompatibilité DU MOMENT QUE celle-ci est formaté en FAT32 (pour rappel : SDHC -> FAT32 max et SDXC -> ExFAT max). Donc, si on a bien un type SD2, le nombre de secteurs adressables est de (32^2) soit une capacité totale de (32^2) * 512 octets qui avoisine les 2 To. Tout le source manipule des secteurs avec des entiers non signés 32-bit.

Je vois un test similaire pour SDLEP-READER (entiers non signés 32-bit aussi pour les secteurs).

A noter que si le slot est uniquement SDHC, la carte peut-être une SDXC mais uniquement formatée en FAT32 d'après ce lien .

La limite de 32 Go en FAT32 est arbitraire :
Sous Windows 2000 / XP / Vista / 7 / 8 / (10), le formatage en FAT32 est limité à 32 Gio (si vous choisissez une valeur supérieure, seul le NTFS vous sera proposé). En outre et bien qu’au premier abord la commande « format » de la ligne de commande ne paraisse pas posséder cette restriction, elle échoue aussi (après un certain temps passé à formater le volume). Néanmoins des logiciels tiers permettent bien de formater en FAT32 des partitions plus grandes (voir l’article sur les partitions de disque pour une liste non exhaustive de tels utilitaires). Cette limitation ne repose sur rien de concret et les versions antérieures de Windows ne sont pas affectées par elle.

jasz
Messages : 678
Enregistré le : 05 oct. 2016 20:05
Localisation : Quelque part dans le 31

Re: Contrefaçons chinoises

Message par jasz » 14 juil. 2019 16:51

Je peux certifier de manière certaine que XP ne prend pas en charge les SDHC 32Go même en FAT32. Sur la même machine et après y avoir installé 7, je peux au maximum utiliser les SDXC 64Go

Répondre