Débat sur les traitements expérimentaux du Covid-19

C'est ici qu'on peut philosopher de tout et de rien, le plus souvent de rien d'ailleurs. Vous voulez dire un truc quelconque, passer un message, mettre une petite annonce sur du matériel récent ou sans aucun rapport avec le thème du forum, c'est par ici. Accessible également aux visiteurs non inscrits après approbation des messages par un modérateur, d'où un certain délai nécessaire.
(purge automatique après 30 jours d'inactivité)

Modérateurs : Papy.G, fneck, Carl

Notator
Messages : 554
Enregistré le : 09 août 2015 20:13
Localisation : Lyon

Re: Débat sur les traitements expérimentaux du Covid-19

Message par Notator » 02 avr. 2020 14:17

__sam__ a écrit :
02 avr. 2020 14:00
Je pense qu'il a choisi de se servir des médias parce qu'il n'arrivait pas à faire passer son message par les voies institutionnelles.
Ben oui pourquoi? Pourquoi les trucs qui marchent bien pour les autres travaux ne le sont pas pour lui? On dirait presque l'excuse du mauvais élève: "mon devoir est correct, mais trop au dessus de la capacité de compréhension du prof qui du coup m'a collé un zéro pointé". Je caricature, mais ça traduit l'essentiel.
D'autant qu'il préconise un traitement très bon marché, ce qui contrarie fort les labos pharmaceutiques, (...)
Pas tant que ça: Sanofi est son principal investisseur privé. Et c'est Sanofi qui commercialise le Plaquenil.
Oui, et alors ? Dans le monde réel il faut de l'argent ; quoi d'étonnant qu'un chercheur soit sponsorisé par un labo qui fabrique un des produits sur lequel il travaille ?
Il n'en reste pas moins vrai que c'est un médicament bon marché, qu'il le préconise, alors qu'il pourrait conseiller un dérivé ou une alternative beaucoup plus cher, et se faire les couilles en or. :wink:
Non l'excuse du big-pharma est, en règle générale, et dans ce cas particulier aussi très peu crédible. Il y a forcément autre chose qui explique pourquoi il estime que ce que les autres scientifiques doivent faire ne s'applique pas quand ca le concerne.
Mais parce qu'il y a urgence ! Si tu fais allusion aux études préalables et autres expérimentations, on n'a pas le temps !
S'il fallait attendre que les traitements soient validés dans les règles, ça ferait combien de milliers de morts en plus ?
A situation d'exception, mesures d'exceptions.
Tu imagines, tu es atteint par le virus, tu es en train de mourir, et on te dit :"On a un traitement qui pourrait vous sauver, mais désolé, on ne peut pas vous l'administrer, car il n'a pas passé tous les tests de validation".

Zaxxon
Messages : 402
Enregistré le : 22 mai 2013 01:10
Localisation : Paris / Eure

Re: Débat sur les traitements expérimentaux du Covid-19

Message par Zaxxon » 02 avr. 2020 14:46

Bonjour,

J'avais laissé ce sujet de coté, un peu sensible pour moi.

Comme mentionné, une personne proche (très âgée) était atteinte du covid, et a été soignée à la chloroquine + autre molécule dont je ne saurais jamais rien.
Le traitement a commencé, alors qu'elle n'était pas en insuffisance respiratoire.

Cependant, il n'a pas permis de la sauver, malheureusement.

J'espère qu'il en sera différemment pour les autres personnes traitées.

Même si je persiste à penser qu'il vaut mieux tester un traitement que de laisser mourir une personne, il ne faut pas y voir absolument un traitement miracle pour autant avant d'avoir un recul nécessaire et des retours sur les tests effectués de manière objective.
Thomas,

__sam__
Messages : 5074
Enregistré le : 18 sept. 2010 12:08
Localisation : Brest et parfois les Flandres

Re: Débat sur les traitements expérimentaux du Covid-19

Message par __sam__ » 02 avr. 2020 16:24

Oui, et alors ?
Ben ca démontre que l'argument <<le traitement n'est pas accepté à cause de big-pharma qui veut forcément un traitement plus cher>> ne tiens pas la route. Certes le traitement coûte peu cher, mais sa propre big-pharma sera contente de multiplier son marché par 1000 ou plus si ca marche et qu'on doit l'appliquer à toute la population mondiale. Fondamentalement quel(s) que soi(en) le(s) traitement(s) qui sortent du lot, les BigPharma seront contentes. Il n'y a pas de raisons de bloquer tel ou tel résultat scientifique pour cette raison.

Mais c'est même pas ca l'argument de fond: les scientifiques qui analysent ses études et qui ne sont pas convaincu ne se préoccupent pas de qui fabrique ou pas le produit. C'est pas ce qui est analysé dans les relectures. Ce qui est analysé c'est la pertinence des arguments utilisés pour soutenir les résultats affirmés. Et quand un relecteur dit "ben cet argument ne prouve rien", ou "cet autre argument est fragile", ca n'est pas basé sur des considération économiques mais des considérations biologiques, médicales ou méthodologiques. C'est totalement différent

C'est pour ca que je réfute l'argument "il ne convainc pas ses pairs parce que ces derniers sont complètement sous la coupelle de BigPharma". Parce que d'une part c'est super simpliste: la recherche ne marche pas ainsi; et que d'autre part cet argument est retournable puisque lui aussi est adossé à un big pharma.
Mais parce qu'il y a urgence ! Si tu fais allusion aux études préalables et autres expérimentations, on n'a pas le temps !
S'il fallait attendre que les traitements soient validés dans les règles, ça ferait combien de milliers de morts en plus ?
Là encore cet argument est retournable. Si son traitement causes de problèmes qu'on a pas vu à cause des erreurs dans son travail fait "dans l'urgence", ca fera combien de mort en plus ? Non cet argument n'est pas bon.

Les autres équipes sur la planète sont aussi dans l'urgence et font pourtant des recherches bien menées. Il est faux de croire que la recherche bien faite prends du temps. Tout est question d'organisation. Si l'étude est bien faite, alors il n'y a pas de raison de perdre du temps en objections, vérifications, contre-vérifications polémiques, interview 1h à LCI, une autre heure à BFM et on peut aller de l'avant tout de suite (et repousser les confirmation à plus tard si besoin). Par contre l'urgence de sortir une étude mal ficelée, d'en faire une telle pub tapageuse que ca finit par ralentir les choses au point de les bloquer(*). C'est parfaitement contre-productif. Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation.
___
(*) par exemple j'ai ouie-dire que les labos ont à présent du mal à trouver des patients volontaires pour tester autre-chose que la choloroquine. Franchement les annonces hors du système font du dégât énorme, mais on en reparlera une fois la crise passée.

Je pourrais ajouter qu'il est faux de croire que les médecins ne pourraient pas, dans l'urgences utiliser la chloroquine pour soigner du Covid parce que le process scientifique ou administratif n'est pas complet. Il existe depuis un certaain temps déjà un truc en medicine appelé le traitement compassionnel qui sert précisément à ca.
Tu imagines, tu es atteint par le virus, tu es en train de mourir, et on te dit :"On a un traitement qui pourrait vous sauver, mais désolé, on ne peut pas vous l'administrer, car il n'a pas passé tous les tests de validation".
Non c'est trop simpliste. Ca n'est pas comme ca que ca se passe :, Si tu es en train de mourir, ben la chloroquine ne sera pas efficace dit le pr Raoult. Donc pas d'espoir de ce coté là :( Donc dans la bonne hypothèse tu n'es pas encore mourant mais tu viens d'arriver à l'hosto pour suspicion d'une maladie grave. Un médecin viens te voir dans ta et te dit: bon on a des traitements classiques qui ont fait leur preuves et que votre voisin de chambre utilise. Un confrère prétends avoir découvert un traitement nouveau, mais hors normes qui peut peut-être mieux vous soigner. Bon il a fait ca dans l'urgence et on a pas de certitudes absolue sur ce traitement. Il est possible que ce soit une impasse dans votre cas et qu'il vous fasse perdre du temps face à la progression de la maladie, ou pire encore. On peut rien vous promettre. On ne sait pas si c'est mieux ou pas que le traitement de votre voisin. C'est vous qui choisissez. Alors: traitement classique, ou traitement hors-norme ?
Samuel.
A500 Vampire V2+ ^8^, A1200(030@50mhz/fpu/64mb/cf 8go),
GVP530 (MMU/FPU) h.s., R-Pi, TO9, TO8D, TO8.

totor
Messages : 204
Enregistré le : 09 oct. 2019 22:41

Re: Débat sur les traitements expérimentaux du Covid-19

Message par totor » 02 avr. 2020 18:59

Chloroquine pour tous au Maroc :

https://www.la-croix.com/Monde/Afrique/ ... 1201087121
Alors que le débat sur l’efficacité de la chloroquine contre le coronavirus, défendue par le scientifique marseillais Didier Raoult, bat son plein, le Maroc a fait un choix radical en décidant d’administrer ce médicament à tous les patients atteints du Covid-19, dès le moment où ils sont testés positifs. Une circulaire du ministère de la santé du 23 mars a annoncé l’« introduction de la chloroquine et de l’hydroxychloroquine − deux antipaludéens − dans la prise en charge thérapeutique des cas confirmés de Covid-19 ».

totor
Messages : 204
Enregistré le : 09 oct. 2019 22:41

Re: Débat sur les traitements expérimentaux du Covid-19

Message par totor » 02 avr. 2020 19:03

Totor> Le sujet initial correspondait vraiment au TRS-CoCo, ou plutôt au Covid-19?
Non le sujet initial était le coronavirus, coco pour les intimes :)
et pas du tout le trs-coco... mais je pense que tout le monde l'avait compris...
Modifié en dernier par totor le 02 avr. 2020 19:15, modifié 1 fois.

totor
Messages : 204
Enregistré le : 09 oct. 2019 22:41

Re: Débat sur les traitements expérimentaux du Covid-19

Message par totor » 02 avr. 2020 19:09

Nous, nous sommes à la ramasse. Suite à des économies drastiques, un système de santé au bord de l'asphyxie, même avant l'épidémie, manque de personnel, manque de moyens.
C'est tout à fait exact, en Allemagne le taux de mortalité du covid19 est de 0,3% (la grippe saisonnière est de 0,1%).
Donc dans un pays occidental normal, le covid19 n'est pas plus mortel que la grippe saisonnière, tout comme le disait Raoult.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pand%C3%A ... _Allemagne
Explication du faible taux de mortalité
L'Allemagne connait un faible taux de mortalité des personnes touchées par le coronavirus. Ce taux de 0,26 % au 20 mars 2020, est largement inférieur à plusieurs pays proches (8,29 % en Italie et 3,5 % en France)76,77. Il est comparable a celui des pays ayant choisi de tester toutes les personnes présentant des symptômes dès leur apparition, en application des recommandations de l'OMS, comme la Corée du Sud, la Norvège, la Russie, Taiwan...
Malheureusement en France, Italie, Espagne, le néo-libéralisme a détruit tous les hôpitaux publics. Pas étonnant que la mortalité soit beaucoup plus importante.

totor
Messages : 204
Enregistré le : 09 oct. 2019 22:41

Re: Débat sur les traitements expérimentaux du Covid-19

Message par totor » 02 avr. 2020 19:31

Interview du professeur Christian Perronne, chef du service infectiologie de l'hôpital Raymond Poincaré de Garches.

https://www.marianne.net/societe/christ ... -querelles
Le professeur Christian Perronne estime que les hésitations du gouvernement et des experts médicaux concernant l'hydroxychloroquine et le protocole du professeur Raoult nous conduisent à commettre une grave erreur. Entretien.

Le professeur Christian Perronne est chef du service infectiologie de l'hôpital Raymond Poincaré de Garches. Spécialiste de la maladie de Lyme, il a été président de la commission spécialisée maladies transmissibles du Haut Conseil de la santé publique. Il est aussi coresponsable des cours en maladies infectieuses et tropicales pour l’université de Versailles-Saint-Quentin, et membre de l'OMS. Il s'inscrit en faux contre ce qu'il considère comme une vision erronée de la médecine de la part des experts médicaux ayant critiqué la méthodologie des essais du Professeur Raoult sur l'hydroxychloroquine. De même, il revient sur les suspicions concernant les effets secondaires de ce médicament, qu'il juge disproportionnées au vu de sa connaissance personnelle de ce dernier.

Marianne : Pourquoi avoir pris position en faveur du professeur Didier Raoult et de ses essais cliniques sur l'hydroxychloroquine, au moment où nombre d'experts médicaux entendent rester prudents ?

Christian Perronne : Je suis un scientifique pragmatique. Et cela me désole de voir l'ampleur qu'a pris, en France, l'esprit des statistiques sur le véritable esprit de la médecine. Il consiste à laisser penser que la médecine ne procède que de chiffres, de tirages au sort, d'équations… Cela est efficient lorsqu'on peut procéder sur le long terme, mais devient totalement inopérant dans certains secteurs de la médecine, comme celui des maladies rares.

Il est consternant de constater que dans la médecine actuelle la démarche empirique puisse être méprisée, sous prétexte qu'on n'ait pas recouru à des tests en randomisation avec tirage au sort. Ce qui est impossible actuellement, alors que nous sommes dans une situation d'urgence, une crise sanitaire comme nous n'en avons pas connue depuis un siècle. En cela nous nous devons plutôt de considérer une méthode de "médecine de guerre", bien loin des préceptes méthodologiques que prêchent les experts médicaux.

Certains relèvent tout de même des problèmes méthodologiques dans le premier essai clinique de Didier Raoult... La méthodologie du test européen "Discovery" en cours n'est-elle pas meilleure ?

Reprenons quelque peu. Avant la publication des études de Didier Raoult, des études chinoises avaient déjà relevé les vertus de la chloroquine pour baisser la charge virale du coronavirus, ce que de nombreux experts chinois ont pu confirmer depuis. Comme ce fut le cas dans une étude ce mardi, qui valide le protocole de Didier Raoult en montrant que l'hydroxychloroquine améliore l'état des patients en début d'infection.

Il semble que cela en dérange beaucoup de voir que le protocole marseillais fonctionne.

On a critiqué Didier Raoult après sa première étude, dont il a révélé les résultats le 16 mars dernier, car il n'avait pas 500 malades et un test en double aveugle disponible sous la main. Mais, en réalité, nul besoin de 300 malades pour démontrer que la charge virale baisse. Si l'on sait des médecins chinois que le virus peut persister jusqu'à trois semaines d'une part, et que le protocole du professeur Raoult diminue la charge virale au bout de quelques jours d'autre part, nous nous devons d'avancer sur la base du succès de ce protocole. Mais cela en dérange beaucoup de voir que le protocole marseillais fonctionne. Ce qui n'empêche pas d'évaluer le protocole par la suite, avec la méthode de long terme qui convient.

Quant au test "Discovery", il ne prend pas en compte le protocole du professeur Raoult (hydroxychloroquine et azithromycine) dès l'apparition des premiers symptômes), mais uniquement l'hydroxychloroquine, et ce sur des cas dans des situations de pathologies aggravées. Pour cela, ce test fait preuve d'absence d'éthique. On leur dit qu'ils vont être tirés au sort, et éventuellement ne pas être traités, tout en connaissant très bien les chiffres de mortalité élevés de cette maladie.

Les autorités sanitaires mettent par ailleurs en garde contre les effets secondaires de ce médicament…

C'est intellectuellement malhonnête. Ce médicament était en vente libre depuis plus de cinquante ans jusqu'au mois de janvier. Il n'avait fait l'objet d'aucun signal d'alerte de pharmacovigilance. Je le prescris moi-même depuis vingt ans, et n'ai jamais rencontré aucun problème à son sujet. Il a des effets secondaires bien connus, c'est vrai. Il faut être prudent, notamment avec les personnes cardiaques, et plus spécifiquement les personnes âgées prenant simultanément plusieurs médicaments. Ce traitement doit être pris sous surveillance médicale en respectant la dose. Quant aux problèmes rétiniens, ils ne peuvent survenir qu'après avoir pris des doses très fortes pendant plusieurs années. Mais, de toute façon, les prescriptions du protocole de Didier Raoult ne concernent que quelques jours pendant lesquels on peut facilement surveiller les patients.

On assiste à une multiplication imaginaire du nombre d'effets secondaires depuis huit jours…

On constate surtout un gros problème médiatique et de nombreux fantasmes concernant la question de ces effets secondaires. On a quasiment dit, par exemple, qu'un Américain était mort à cause du médicament… alors que ce dernier, n'ayant pas réussi à se le procurer, a avalé une cuillère à café de phosphate de chloroquine, d'un produit pour nettoyer son aquarium. Aucun rapport, donc. On assiste à une multiplication imaginaire du nombre d'effets secondaires depuis huit jours… Cela est surtout lié à des problèmes d'égo du côté des experts médicaux.

Qu'entendez-vous par là ?

La chloroquine ne coûte pas cher, est un vieil anti-paludique, tombe comme un cheveu sur la soupe pour soigner une telle maladie virale : ne serait-ce pas un peu dérangeant pour nos amis virologues ? Oui, je formule l'idée que les tirs de barrage reçus par Didier Raoult sont aussi liés à des querelles d'égos, à son caractère iconoclaste et à son déficit d'académisme pour les "experts" médicaux parisiens, qui voient cela comme une atteinte manifeste à leur pré carré et à leurs dogmes. Dans cette situation de guerre, ces postures ne sont pas acceptables.

Nous ? Quand nous finirons par réagir, car nous réagirons, c'est inévitable, nous serons pris au dépourvu.

Le gouvernement pouvait-il faire autrement ?

Dans certaines régions, notamment aux États-Unis, les médecins se sont rendu compte qu'en donnant le médicament et en traitant suffisamment tôt, ils avaient à faire face à beaucoup moins d'hospitalisations. Un grand nombre de pays y recourt désormais. En Italie, tous les médecins généralistes ont désormais la possibilité de traiter avec ce médicament leurs patients, même avec des signes débutants. L'administration américaine a elle aussi tergiversé, avant de donner son feu vert ce dimanche. D'autant que les États-Unis sont en train de faire main basse sur les stocks mondiaux depuis des semaines.

Nous ? Quand nous finirons par réagir, car nous réagirons, c'est inévitable, nous serons pris au dépourvu. Car Sanofi ne pourra pas produire en quelques jours des doses pour l'ensemble du pays… Et le marché international aura été raflé. Le même épisode auquel nous assistons aujourd'hui avec les masques. Je ne comprends pas cette imprévision, qui pour moi est totale.

Nous avions des indices sous les yeux depuis des semaines...

L'exemple de l'hésitation de notre gouvernement sur l'encadrement de l'hydroxychloroquine le montre. La position officielle consiste à expliquer qu'il faut l'utiliser uniquement dans les formes désespérées, sauf que le professeur Raoult dit l'inverse : il faut commencer dès les premiers symptômes, et éviter que la maladie ne bascule subitement dans des formes graves.

Nous avions des indices sous les yeux depuis des semaines... Et même si ce sont des indices, gouverner c'est prévoir. Et il fallait prévoir que cela pourrait marcher. D'autant que ce médicament ne coûte pas cher, que nous avons Sanofi à disposition pour le produire… Pourquoi aucun ordre n'est-il venu pour enjoindre ce groupe à produire ? Nous sommes désormais à 500 morts par jour. Combien de milliers de morts ce gouvernement aura-t-il sur la conscience ? Mais qui les conseille ? C'est révoltant.

Avatar du membre
pascalien
Messages : 166
Enregistré le : 21 janv. 2019 23:40
Localisation : 93200 ST DENIS
Contact :

Re: Débat sur les traitements expérimentaux du Covid-19

Message par pascalien » 02 avr. 2020 19:37

totor a écrit :
02 avr. 2020 19:09
Nous, nous sommes à la ramasse. Suite à des économies drastiques, un système de santé au bord de l'asphyxie, même avant l'épidémie, manque de personnel, manque de moyens.
C'est tout à fait exact, en Allemagne le taux de mortalité du covid19 est de 0,3% (la grippe saisonnière est de 0,1%).
Donc dans un pays occidental normal, le covid19 n'est pas plus mortel que la grippe saisonnière, tout comme le disait Raoult.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pand%C3%A ... _Allemagne
Bizarre quand même, vos explications.
Pour la grippe, on n'avait pas transformé d'entrepôt frigorifique pour fruits et légumes en morgue géante.

https://www.cnews.fr/france/2020-04-02/ ... gue-943025

Notator
Messages : 554
Enregistré le : 09 août 2015 20:13
Localisation : Lyon

Re: Débat sur les traitements expérimentaux du Covid-19

Message par Notator » 02 avr. 2020 19:46

__sam__ a écrit :
02 avr. 2020 16:24
Oui, et alors ?
Ben ça démontre que l'argument <<le traitement n'est pas accepté à cause de big-pharma qui veut forcément un traitement plus cher>> ne tiens pas la route. Certes le traitement coûte peu cher, mais sa propre big-pharma sera contente de multiplier son marché par 1000 ou plus si ça marche et qu'on doit l'appliquer à toute la population mondiale. Fondamentalement quel(s) que soi(en) le(s) traitement(s) qui sortent du lot, les BigPharma seront contentes. Il n'y a pas de raisons de bloquer tel ou tel résultat scientifique pour cette raison.
Ben si, et c'est élémentaire. Les big-pharma (comme tu dis) sont en concurrence féroce (et pour le Covid19, il y un énorme marché, et un pognon de dingue à se faire !), et leur intérêt c'est bien d'étouffer la préconisation d'un traitement bon marché, pour vendre le leur qui peut faire de grosses marges ! :D

C'est là toute l'histoire de l'industrie pharmaceutique : désavouer ou faire interdire des médicaments peu chers, pour les remplacer par les leurs, brevetés et vendables plus chers. :)
(Tu te souviens que Buzin avait fait classer la chloroquine comme poison, alors qu'elle était déjà utilisée depuis longtemps notamment pour les traitements anti-paludéen)...

Pour le reste on tourne en rond, et je ne vais pas m'amuser comme toi, à chercher des articles sur Internet pour faire du copier/coller (ou les reformuler) afin d'étaler ma science empruntée. Désolé, j'ai mieux à faire ! :roll: :)

__sam__
Messages : 5074
Enregistré le : 18 sept. 2010 12:08
Localisation : Brest et parfois les Flandres

Re: Débat sur les traitements expérimentaux du Covid-19

Message par __sam__ » 02 avr. 2020 20:59

Non elle est juste placée dans la liste des substances vénéneuses ce qui n'a rien à voir avec les poisons.
Substance vénéneuse a écrit :Une substance vénéneuse est une substance renfermant un ou plusieurs principes actifs dangereux pour l'organisme.
Il y a de bonnes raisons à cela. En outre ce terme dans le contexte législatif signifie surtout que ce produit ne peut pas être délivré sans ordonnances.
Substance vénéneuse a écrit :Si elle rentre dans la composition d'un médicament avec un dosage non-nocif, sa posologie doit être prescrite et adaptée au cas du patient.
Ce changement date de bien avant l'apparition du COVID-19.

Il faut arrêter avec les théorie du complot style BigPharma et la mère Buzyn qui est fâchée avec Raoult à cause de l'histoire qu'à eu son beau frère machin bidule.. et qui lui a mis des bâtons dans les roues pour autoriser son traitement en france... alors que Raoult a sorti son "Fin de partie!" en réaction à la publication chinoise vers fin Février et fait sa 1ère étude lui permettant de déduire de son coté que le couple chloroquine+azithromycine soigne effectivement 2 ou 3 semaines plus tard alors même que Buzyn avait déjà quittée son poste et était partie en campagne électorale depuis bien longtemps. Et puis mêmez si les pouvoirs de Buzyn étaient si puissants, ils se limitaient aux frontières de notre tout petit pays ce qui ne dérangerait pas outre mesure un BigPharma qui bosse au niveau mondial.

Bref: la théorie du complot Gouvernement+BigPharma ne résiste pas à l'analyse. Il est plus probable que les analyses scientifiques n'ont pas été bien conduites et que du coup ses confères doutent et attendent d'autres preuves avant de généraliser le traitement.
je ne vais pas m'amuser comme toi, à chercher des articles sur Internet (...) Désolé, j'ai mieux à faire !
Je comprends. C'est du travail que de consolider ses connaissances. Certains ne comprennent pas la démarche. Mais soit dit en passant, tout ce que je cite est avéré (et sourcé). Alors bon je préfère me documenter avec des sources fiables et recoupées que de croire et colporter le 1er complot velu qu'on me tweet sans vérifications. Ce que je sais, je sais pourquoi je le sais.
Samuel.
A500 Vampire V2+ ^8^, A1200(030@50mhz/fpu/64mb/cf 8go),
GVP530 (MMU/FPU) h.s., R-Pi, TO9, TO8D, TO8.

Notator
Messages : 554
Enregistré le : 09 août 2015 20:13
Localisation : Lyon

Re: Débat sur les traitements expérimentaux du Covid-19

Message par Notator » 03 avr. 2020 13:17

Oh oui, tu parles de sources fiables ! :lol: :lol: :lol:

Des articles pointus écrits par des spécialistes, dans des revues médicales réputées comme : Libération , La Plume de Dauphiné, Le Parisien, Le Monde, La Provence, RTL, France3, Journal du Dimanche, L’Express, 20 Minutes, Youtube, Huffingtonpost... :roll:
Et puis j’oubliais, une de tes éminentes références, le docteur Cymes, médecin ORL, mais pas virologue...

De toute évidence tu passes beaucoup de temps à éplucher les médias généralistes ; si c'est comme ça que tu prétends consolider tes connaissances médicales, je te souhaite bien du courage ! :) :roll:

Je te laisse continuer sans moi, j'ai trop scrupule à risquer sinon de bousculer tes certitudes (et puis très honnêtement, ce n'est pas mon domaine, et j'ai mieux à faire que de perdre mon temps à débattre sur un sujet que je ne connais pas assez, et qui ne m'intéresse pas suffisamment pour j'aie envie de l'approfondir). :wink:

Avatar du membre
fneck
Site Admin
Messages : 13506
Enregistré le : 01 avr. 2007 12:03
Localisation : Drôme Provençale (26)
Contact :

Re: Débat sur les traitements expérimentaux du Covid-19

Message par fneck » 03 avr. 2020 14:46

Pourquoi tant de haine vis-à-vis des journalistes? Vous pensez vraiment qu'il n'y a pas de professionnel, qu'il n'y plus personne qui fait son travail consciencieusement, que parce que c'est diffusé par un grand média national c'est forcément orienté, pour ne pas dire faux?

C'est triste :(

Je ne dis pas qu'il ne faut pas être méfiant mais voir le complot et le mensonge partout me désole.

Avatar du membre
Carl
Modérateur
Messages : 11066
Enregistré le : 08 avr. 2007 13:21
Localisation : http://www.doledujura.fr
Contact :

Re: Débat sur les traitements expérimentaux du Covid-19

Message par Carl » 03 avr. 2020 15:28

Nous avons besoin des journalistes scientifiques, politiques, spécialisés et populaires comme Pernaut...et on va pas s'en plaindre car dans certains pays, les journalistes c'est comme les virus, on cherche à les éradiquer...

Notator
Messages : 554
Enregistré le : 09 août 2015 20:13
Localisation : Lyon

Re: Débat sur les traitements expérimentaux du Covid-19

Message par Notator » 03 avr. 2020 15:41

fneck a écrit :
03 avr. 2020 14:46
Pourquoi tant de haine vis-à-vis des journalistes? Vous pensez vraiment qu'il n'y a pas de professionnel, qu'il n'y plus personne qui fait son travail consciencieusement, que parce que c'est diffusé par un grand média national c'est forcément orienté, pour ne pas dire faux?

C'est triste :(

Je ne dis pas qu'il ne faut pas être méfiant mais voir le complot et le mensonge partout me désole.
Tous les journaux et médias principaux sont aux mains d'une poignée de financiers qui ont inévitablement des liens avec des politiques ; et quand il s'agit de certains sujets, c'est filtré. Les journalistes, et il y en a d'intègres, ne peuvent pas dire ce qu'ils veulent.

Pour ce sujet-ci, il y a en plus une question de compétence ; c'est un sujet spécialisé et très technique. Et inévitablement, des journalistes 'ordinaires' n'ont pas le bagage de connaissances pour déterminer si on leur raconte des sornettes ou pas ; ni, si eux-même, involontairement n'en racontent pas.

C'est pour cela que pour ce sujet-ci, si on veut vraiment être informé du pourquoi et du comment, ce n'est pas dans des publications grand public qu'il faut aller chercher l'info, mais dans des revues spécialisées. Et là évidemment se pose un autre problème, c'est que c'est écrit dans un jargon très technique.

De plus, autre facteur en jeu, il y a, concernant l'épidémie des consignes pressantes, afin de ne pas affoler l'opinion publique.

Pour résumer sur le fond : le problème d'un sujet qui a des aspects très techniques, et qui est traité par la presse généraliste, c'est qu'un lecteur/auditeur/téléspectateur profane est incapable de faire la différence entre un article/reportage sérieux (il y en a), et un autre bourré d'inexactitudes et de lacunes, une fois dépassé un niveau élémentaire d'information, bien sûr.

__sam__
Messages : 5074
Enregistré le : 18 sept. 2010 12:08
Localisation : Brest et parfois les Flandres

Re: Débat sur les traitements expérimentaux du Covid-19

Message par __sam__ » 03 avr. 2020 16:04

@Notator Ta réponse est curieuse. J'ai l'impression que tu ne comprends pas ce qu'est le journalisme ou la vulgarisation ni ce qu'est une source d'information fiable.

C'est pas parce que Libé , Cymes, ou Bidule-youtube le dit que c'est vrai. C'est vrai parce que Libé, Cymès,Bidule-youtube donnent leur source et que elle et lui disent la même chose. C'est ca le bon journaliste. Le vulgarisateur fait un peu plus.Il adapte l'info à son lectorat. Si tout le monde (présumé de bonne volonté) est à même de comprendre un résultat technique ou scientifique, peu de gens sont capables ou ont le temps de lire l'article original. Utiliser des vulgarisateurs est bien. On peut dire qu'avec eux, ce qu'e tu apprends est aussi fiable que si tu avais lu l'article originel.

Par exemple quand j'ai cité le papier de Cymès et que beaucoup (dont toi apparemment) m'ont reprochés, as tu réalisé que ca n'est pas Cymes qui nous done son avis sur le fait que la chloroquine peut être utilisée à J+8 pour réduire le mécanisme inflammatoire, mais c'est le scientifique de l'inserm qui bosse sur le sujet depuis longtemps qui nous explique les mécanismes de la maladie à travers Cymès et en quoi l'usage de la chloroquine pourrait faire sens à J+8 en dépit de ce qu'en disent les spécialistes marseillais ?

Ne pas le comprendre ca et se réfugier dernière l'explication complot politico - financier - big-pharma sans une once de preuve ou précaution en dénigrant ceux qui donnent de vrais infos me désole car ca a créé les pires horreurs du XXe sciècle. :? :( Veut-on revoir la même chose à nouveau? On en prends la route à te lire Notator.
Modifié en dernier par __sam__ le 03 avr. 2020 16:14, modifié 1 fois.
Samuel.
A500 Vampire V2+ ^8^, A1200(030@50mhz/fpu/64mb/cf 8go),
GVP530 (MMU/FPU) h.s., R-Pi, TO9, TO8D, TO8.

Répondre