[Graissage-entretien] Ventilateurs bruyants.

Placez ici vos trucs et astuces, étalez sans retenue votre savoir-faire et votre science qui va nous permettre de redonner une apparence neuve et fonctionnelle à nos bouzes.

Modérateurs : Papy.G, fneck, Carl

Répondre
Avatar du membre
Xavier_AL
Messages : 1000
Enregistré le : 06 déc. 2017 20:30

[Graissage-entretien] Ventilateurs bruyants.

Message par Xavier_AL » 22 oct. 2019 23:46

Les Ventilateurs:

Il faut d'ailleurs évoquer dans le tuto, la maintenance des ventilateurs…
Bruyants ou bloqués, les ventilateurs sont des éléments primordiaux pour éviter une surchauffe CPU ou d'une alim.

Un ventilateur doit s'entendre, car si votre machine est muette, vous risquez la surchauffe du processeur pour les AT/XT avec ventilateurs sur les dissipateurs. fumées, dysfonctionnement CPU ou panne… les ventilateurs sont primordiaux en cas de maintenance/restoration et pour la bonne santé de votre machine.

L'overclocking, augmentation des tensions, la poussière et le vieillissement des pâtes thermiques peuvent griller vos microprocesseurs ou coprocesseurs arithmétiques sur XT.

Donc, il faut à tout prix… sans trop dépenser… garder ces ventilateurs en bonne santé.

Il y a des choses à faire, et surtout des choses à ne pas faire… comme utiliser "naïvement" un aspirateur, directement sur la fenêtre de ventilation d'un portable, alimentation ou d'un dissipateur.

Vous l'avez fait pour enlever les poils du chat, du lapin angora de madame, les cheveux de votre perruque ou pour déloger un troupeau de moutons en mal de chaleur (hivers)!

Et bien vous auriez du prendre un pinceau, un coton tige, un trombone (pas à coulisse) et une bombe à air (pas pour l'équitation)…

Mais PAS l'aspirateur de madame !

Non seulement vous risquez de générer un courant inverse sur la carte mère (c'est un alternateur/dynamo), mais en plus, vous allez déplacer/arracher l'axe de l'hélice du support plastique.

Sur le schéma qui suit, en vert le rotor, et le dessin du déplacement et du décalage des pôles permanents du rotor et du stator bobiné.
La bague de maintien, généralement une rondelle fendue en nylon, est parfois de la taille du palier en laiton, scellé dans le pastique du stator.

Ce palier est le plus souvent mobile si l'on force dessus avec le pousse (ou avec un flux de dépression sur les pales! "L'aspiro!")… car son ancrage dans le plastique est le plus souvent libre en translation au delà d'une certaine force appliquée (liaison par emboutissage)!
Il est donc très facile de dérègler le fonctionnement de ces moteurs, avec perte de puissance et possibilité de provoquer des frottements sur les grilles de protection/carters.

ventil.JPG
ventil.JPG (51.88 Kio) Vu 313 fois
Force d'arrachement et glissement du palier laiton dans le cadre en matière plastique.

Un simple décalage de l'entre-fer en hauteur, peut non seulement faire frotter l'hélice sur le carter, mais en plus créer un glissement électromagnétique qui provoquera des vibrations et une faiblesse de puissance au fonctionnement comme dit précédemment.

S'il fait du bruit, l'asperger d'huile de vaseline après avoir enlevé le plus gros de la poussière au pinceau, puis frotter/gratter les pales de l'hélice.

Les vibrations sont due soit à un décalage d'entre-fer, soit à un enroulement mort, soit à une surcharge des pales "collées" à de la poussière (déséquilibre ponctuel), soit à la dilatation et déformation du cadre du ventilateur servant de stator.

Donc, dans certaines cas, sa lubrification peu aider, mais cela ne sera que temporaire pour les ventilations.

Un remplacement sera donc utile, surtout si le ventilateur a pris un coup de chaud, et que le cadre s'ai déformé.


Ha, oui, j'allais oublier une chose.
Il serait naturel de se dire, "pour éviter que le ventilateur ne vibre… il faut bien le visser pour l'immobiliser!"

Là, aussi, visser un ventilateur comme une vache, ne va pas résoudre le problème… et cela risque d'être pire!
Le cadre du ventilateur est en plastique, et visser à fond toutes les vises sur un support en tôle, ne peut que contraindre le plastique à se déformer, se bomber et tordre le ventilateur.
Il faut donc y allez molo sur le serrage des vis !

Mettre les vis en place sans serrage, puis donner un quart de tour à chaque vis, au pire, si vous avez peur que le ventilateur ne s'évade, on peut mettre un point de colle silicone ou néoprène sur les vis… mais il ne faut pas contrarier le ventilateur, sous peine de gémissements et pleurs pathétiques.

Avatar du membre
Xavier_AL
Messages : 1000
Enregistré le : 06 déc. 2017 20:30

Re: [Graissage-entretien] Ventilateurs bruyants.

Message par Xavier_AL » 23 oct. 2019 00:40

(...)

Projection par pulvérisation directe:

Autre particularité pour le WD40, c'est sa tenue à la chaleur!

Je déconseille l'utilisation de cette huile sur les ventilateurs…
J'ai constaté que cette huile, après plusieurs applications directes sur un ventilateur bruyant, provoquaient un dépôt brun… que certains amateurs de frites ont déjà remarqués dans leurs friteuses.

En effet, ce lubrifiant "caramélise" à une température plutôt basse (70°/80°)… et comme le ventilateur de mon portable chauffait… une croûte brune s'est formée sur la plaque du support du ventilateur!

Et l'huile sèche étant mauvaise conductrice thermique, je n'ose pas imaginer l'état des dissipateurs thermiques du CPU...
Avec de la vaseline, le résultat aurai été différent avec une vaporisation direct.

Voici les photos du fameux ventilateur…
Le métal arrière est blanc (métal brossé, identique au premier plan).
20191023_113140_resized.jpg
nettoyage ventilateur 1
20191023_113140_resized.jpg (143.75 Kio) Vu 284 fois
20191023_113119_resized.jpg
nettoyage ventilateur 2
20191023_113119_resized.jpg (201.45 Kio) Vu 284 fois


Je rappelle que ce n'est pas de la poussière, mais une couche résultante de la lubrification du ventilateur (5/6 pulvérisations).

L'arrosage au WD40 a donc formé un dépôt brun sur le carter du support ventilateur, mais j'imagine aussi que l'intérieur (carte mère/dissipateur thermique CPU/carte graphique) doit être aussi touchée.

Notator
Messages : 641
Enregistré le : 09 août 2015 20:13
Localisation : Lyon

Re: [Graissage-entretien] Ventilateurs bruyants.

Message par Notator » 24 oct. 2019 19:25

Xavier_AL a écrit :
22 oct. 2019 23:46
Un ventilateur doit s'entendre, car si votre machine est muette, vous risquez la surchauffe du processeur pour les AT/XT avec ventilateurs sur les dissipateurs.
Non, il n'est pas nécessaire qu'un ventilo doive s'entendre.

Il existe sur certains ventilos un troisième fil (en plus des fils d'alim) qui permet d'indiquer sa vitesse de rotation.
Un autre moyen est de mettre un capteur de température ( si ça chauffe trop, c'est qu'il y a un souci de refroidissement).
Dans la même voie, il existe des modules appelés rheobus, qui indiquent sur un afficheur la vitesse de rotation du ventilo, et la température captée.
Ils sont également équipés de boutons de réglage (pas la peine d'avoir la vitesse maxi si la température est supportable pour les circuits).

Pour la fixation il existe des 'vis' en caoutchouc ou néoprène, qui permettent d'avoir un montage flottant du ventilo (principe du silentbloc), donc moins de transmission des vibrations, donc moins de bruit. Toutes les sources de vibrations doivent être montées en flottant, avec des 'vis' et des plaques en néoprène.

Si l'on veut réduire le bruit, il est préférable d'utiliser un ventilateur plus grand, qui à débit d'air égal, produira moins de bruit.

Même pour un ventilateur de même taille, selon le fabricant, il ne fera pas le même niveau de bruit. Juste un détail parmi d'autres à titre d'exemple : la géométrie des pales est un facteur qui n'a l'air de rien, mais qui compte dans le débit fourni et le bruit généré.

Perso, quand il m'est arrivé de monter des ordis, je jetais les ventilos fournis avec le boîtier et le processeur ( c'est du bas de gamme bon marché) ; et je les remplaçais par des ventilos de qualité.

Aussi, privilégier des radiateurs surdimensionnés avec des caloducs, qui permettent d'assurer une partie du refroidissement de façon silencieuse.

Quand à lubrifier les ventilos, il n'y a pas trop de miracle.
Si, après avoir dépoussiéré les pales, et lubrifié les paliers, le ventilo est toujours aussi bruyant, c'est qu'il est usé, et qu'il est temps de le changer.

Répondre