DCMOTO sur Raspberry Pi 3

Couvre tous les domaines de l'émulation ou de la virtualisation ainsi que les discussions sur les divers outils associés.

Modérateurs : Carl, Papy.G, fneck

Avatar du membre
Carl
Modérateur
Messages : 10217
Enregistré le : 08 avr. 2007 13:21
Localisation : http://www.doledujura.fr
Contact :

Re: DCMOTO sur Raspberry Pi 3

Message par Carl » 28 oct. 2017 23:50

La vitesse de l’émulation est OK.
WP_20171028_23_39_43_Pro.jpg
WP_20171028_23_39_43_Pro.jpg (404.51 Kio) Vu 755 fois
WP_20171028_23_42_23_Pro.jpg
WP_20171028_23_42_23_Pro.jpg (311.3 Kio) Vu 755 fois
WP_20171028_23_44_58_Pro.jpg
WP_20171028_23_44_58_Pro.jpg (341.37 Kio) Vu 755 fois
WP_20171028_23_52_59_Pro.jpg
WP_20171028_23_52_59_Pro.jpg (300.32 Kio) Vu 753 fois

Avatar du membre
jice
Messages : 82
Enregistré le : 21 avr. 2014 15:08

Re: DCMOTO sur Raspberry Pi 3

Message par jice » 29 oct. 2017 00:06

ce n'est pas un système fiable et surtout très instable d'une version à l'autre.
Je ne peux pas résister à ce troll :twisted:
La philosophie est surtout très différente. Là ou Windows offre une compatibilité binaire, Linux offre plutôt une compatibilité au niveau du source.
Linux est très fiable, ce n'est pas pour rien que la grande majorité des serveurs web tournent sous Linux (ou un autre Unix), sans parler des smartphones ou des routeurs, et autres box des fournisseurs d'accès. En revanche il est vrai qu'un "vieux" binaire risque de ne plus fonctionner si son auteur ne le recompile pas avec les versions plus récentes, et la fragmentation du marché (de nombreuses distributions là ou il n'y a que quelques windows, disons 3 avec windows 7, 8 et 10) ne facilite pas les choses pour les développeurs "amateurs" (si on peut encore parler d'amateur dans le cas de Daniel ;)).
Par exemple j'ai packagé dcmo5 pour Mageia (Mandriva à l'époque) en 2008 et l(ai fait intégrer à la distribution ; il fonctionne toujours 9 ans après. La distribution le compile version après version et cela fonctionne sans problème. Je n'avais pas eu le temps de soumettre mon package de dcto9p, du coup je le compile moi-même et il fonctionne sans souci. Pour dcto8 c'est un peu plus compliqué à cause de la bibliothèque AntTweakBar utilisée, qu'il faut packager à part.
MO5 - TO7 - TO7/70 - TO8 - TO9+

Avatar du membre
farvardin
Messages : 361
Enregistré le : 27 déc. 2014 16:07
Contact :

Re: DCMOTO sur Raspberry Pi 3

Message par farvardin » 29 oct. 2017 14:42

jice a écrit :
29 oct. 2017 00:06
Je ne peux pas résister à ce troll :twisted:
La philosophie est surtout très différente. Là ou Windows offre une compatibilité binaire, Linux offre plutôt une compatibilité au niveau du source.
oui, c'est fiable, et j'adore linux, la philosophie du libre etc. Par contre c'est vrai que c'est pénible cette histoire de compatibilité binaire : non seulement ça fonctionne quasi jamais d'une distribution à l'autre, mais c'est également rarement bien lors d'un changement d'api ou de bibliothèques (lors de mises à jour) sur la même distribution, obligeant à recompiler, mais parfois d'une version à l'autre, GCC retire des trucs, des compatibilités et ça ne compile plus, il faut patcher, adapter, perdre du temps... et des fois finir par télécharger la version windows et l'exécuter avec wine !

Étonnamment à l'inverse j'ai un très vieux jeu, Neverwinter night, porté en 2003 sous Linux, je l'ai installé en 2006, suis passé de Debian à SuSE puis Archlinux puis Linux Mint, et il fonctionne encore à l'identique depuis le même dossier, c'est le même binaire alors compilé en statique. Pourtant c'est la galère à faire ça simplement (il existe des programmes dédiés mais c'est pas top). Dommage que ça ne soit pas plus généralisé.

Je ne savais pas que Wine pourrait fonctionner aussi bien sur Arm, c'est étonnant.

Avatar du membre
Carl
Modérateur
Messages : 10217
Enregistré le : 08 avr. 2007 13:21
Localisation : http://www.doledujura.fr
Contact :

Re: DCMOTO sur Raspberry Pi 3

Message par Carl » 29 oct. 2017 16:43

non Wine ne fonctionne pas sur ARM...
Eltechs ExaGear Desktop is a virtual machine that implements a software-based x86 Linux container on ARM and allows you to run x86 software package on your Raspberry Pi. A secondary system known as the ‘guest’ system is created by ExaGear post installation. It allows you to switch between the guest and your regular ("host") system using the exagear and exit commands. The guest system allows you to execute familiar commands like apt-get and dpkg to install x86 software packages. You can even run Windows applications on your ARM device if you install Wine. It is like using QEMU on steroids.
Image

__sam__
Messages : 4127
Enregistré le : 18 sept. 2010 12:08
Localisation : Brest et parfois les Flandres

Re: DCMOTO sur Raspberry Pi 3

Message par __sam__ » 30 oct. 2017 00:32

Oui j'ai écrit au dessus que le tour de force venait d'ExaGear en fait. Ce truc là réalise une émulation hyper optimisée d'un x86 type pentium sur un ARM.
Samuel.
A500 Vampire V2+, A1200(030@50mhz/fpu/64mb/cf 8go),
GVP530 (MMU/FPU) h.s., R-Pi, TO9, TO8D, TO8. New Teo 1.8.4 8)

Baptiste
Messages : 98
Enregistré le : 11 mars 2013 15:17
Localisation : Vernouillet (78)

Re: DCMOTO sur Raspberry Pi 3

Message par Baptiste » 18 déc. 2017 20:09

Je vous écoute (lis) les gars et il y a un questionnement de ma part : Pourquoi ne pas organiser toutes vos connaissances pour produire un environnement Thomson qui soit cross-plateforme ? C'est bien beau de bosser dans votre coin et de balancer des captures d'écrans, mais faut tout de même en faire quelque chose de concret et utilisable par tous, non ?
Rien ne sert de courir, en plus tu risques de tomber.

Daniel
Messages : 10694
Enregistré le : 01 mai 2007 18:30
Localisation : Vaucluse
Contact :

Re: DCMOTO sur Raspberry Pi 3

Message par Daniel » 18 déc. 2017 21:29

Et bien si, ça sert de courir, c'est même recommandé par les cardiologues car c'est un bon moyen d'entretenir ses capacités cardio-vasculaires. En plus ça renforce les articulations et la densité osseuse, et c'est une antidote à la sédentarisation actuelle. Indirectement ça apprend aussi à s'alimenter correctement, ça diminue le stress et ça permet de garder la ligne. Je coure tous les jours.
Daniel
L'obstacle augmente mon ardeur.

Avatar du membre
gob33
Messages : 8
Enregistré le : 22 mai 2018 15:47

Re: DCMOTO sur Raspberry Pi 3

Message par gob33 » 22 mai 2018 15:56

C'est une solution stupide qui marche parce que la puissance des processeurs modernes permet d'empiler plusieurs couches (ARM, Linux, Wine, dcmoto) pour émuler un faible 6809.
Non, pour avoir un Thomson moderne en gardant dcmoto programmé sous et pour Windows, il faut utiliser une carte UDOO x86 sous Win7 avec un de ses boitiers. C'est 10x la puissance d'un Raspberry Pi et il n'y a pas de problèmes incessants comme avec Linux.
Modifié en dernier par gob33 le 22 mai 2018 16:30, modifié 2 fois.

Avatar du membre
6502man
Messages : 9073
Enregistré le : 12 avr. 2007 22:46
Localisation : VAR
Contact :

Re: DCMOTO sur Raspberry Pi 3

Message par 6502man » 22 mai 2018 16:03

Comme premier message sur un forum il y a plus diplomatique :roll:

Et le pire c'est que c'est un message dans le seul but mercantile :twisted:
Phil.

www.6502man.com

To bit or not to bit.
1 or 0.

Avatar du membre
gob33
Messages : 8
Enregistré le : 22 mai 2018 15:47

Re: DCMOTO sur Raspberry Pi 3

Message par gob33 » 22 mai 2018 16:10

C'est "stupide" dans le sens ou vous construisez une usine à gaz. Désolé, ça me sort par les yeux bien que ça tourne.
C'est pas plus mercantile que de proposer une Raspberry Pi.
Par contre, je crois pas avoir lu un seul post sur la udoo dans ce forum.
Faut quand même savoir que ça existe (voir tests et démo sur Youtube).

Si dcmoto avait été écrit avec un environnement multi-plateformes (ex Allegro), il n'y aurait pas de problème de portage sur d'autres OS et on le trouverait dans les retropie, recallbox et autres avec les atari, commodore, amstad.
L'ennui c'est que ça reste un émulateur isolé.

__sam__
Messages : 4127
Enregistré le : 18 sept. 2010 12:08
Localisation : Brest et parfois les Flandres

Re: DCMOTO sur Raspberry Pi 3

Message par __sam__ » 22 mai 2018 19:07

Teo est écrit avec allegro, et pourtant il n'est dans aucun des environnements que tu cites (retropie, recallbox).
Samuel.
A500 Vampire V2+, A1200(030@50mhz/fpu/64mb/cf 8go),
GVP530 (MMU/FPU) h.s., R-Pi, TO9, TO8D, TO8. New Teo 1.8.4 8)

Daniel
Messages : 10694
Enregistré le : 01 mai 2007 18:30
Localisation : Vaucluse
Contact :

Re: DCMOTO sur Raspberry Pi 3

Message par Daniel » 22 mai 2018 20:48

Dcmoto, je l'ai souvent écrit, est un programme utilisant l'API Win32 et DirectX, c'est pourquoi il n'est pas porté sur d'autres plateformes. Mais avec Wine on peut l'utiliser dans différents systèmes, en particulier Linux.

En complément, ses petits frères dcmo5, dcto9p et dcto8d ont été conçus pour être portés facilement grâce à la bibliothèque SDL.
Ils tournent sur de nombreuses plateformes (ordinateurs ou consoles de jeu), y compris sur Raspberry Pi, Android, Playstation, Dreamcast, etc.

Dernièrement dcto8d a été adapté pour être compatible avec le framework libretro et intégré à recallbox :
viewtopic.php?f=24&t=9024
Daniel
L'obstacle augmente mon ardeur.

Zaxxon
Messages : 340
Enregistré le : 22 mai 2013 01:10
Localisation : Paris / Eure

Re: DCMOTO sur Raspberry Pi 3

Message par Zaxxon » 22 mai 2018 21:18

Marrant ce sujet, je suis en ce moment sur un de mes raspberry, et je regardais exagear qui me semblait très sympa malgré son prix (la moitié du pi3 quand même).

Pour dcmoto cela peut être très sympa , merci du retour :)

Sinon j'utilise une tablette chinoise sur Windows 10 à 100€ pour mes applications Windows (32 et 64) à base d'atom. Ce n'est pas un foudre de guerre, mais a une résolution sympa , mais c'est nickel pour les applications Windows. Et elle dispose d'une sortie HDMI en plus du côté portable.
gob33 a écrit :
22 mai 2018 16:10
Si dcmoto avait été écrit avec un environnement multi-plateformes (ex Allegro), il n'y aurait pas de problème de portage sur d'autres OS et on le trouverait dans les retropie, recallbox et autres avec les atari, commodore, amstad
Quand tu vois le bordel quant à la compatibilité avec les nouvelles versions de libs (ou de compilos/ os etc...). L'auteur de dcmoto a partagé aussi dcmo5 en open source.

Je ne sais plus où il en est, mais malgré l'utilisation de la Sdl (version. 1), dcmo5 buggait avec certaines versions de X. La faute non à l'auteur mais un bug entre X et la Sdl (un mutex).

Parlons de thom, l'émulateur to7/70. Je l'ai adapté sur ma fedora 64 récente et rajouté le support pulseaudio. Si ma fedora contient encore gtk1 , ce n'est pas le cas de toutes les distributions. Alors que gtk fut standard à un moment, tout comme Alsa.

Idem pour une version d'Arnold (Amstrad cpc), dont je dispose et qui repose elle aussi sur gtk...

Édit : je confirme ce qu'écrit Daniel, dcmoto fonctionne très bien sous wine.
Thomas,

Avatar du membre
Carl
Modérateur
Messages : 10217
Enregistré le : 08 avr. 2007 13:21
Localisation : http://www.doledujura.fr
Contact :

Re: DCMOTO sur Raspberry Pi 3

Message par Carl » 22 mai 2018 23:36

J’ai acheté exagear lors d’une promo à 15 $
Par contre une licence Windows 10 n’est pas à 15$...
Le prix du udoo suivant le modèle se situe entre 174 et 267 $....reste à ajouter une licence Windows, tout ceci afin d’emuler un faible 6809 :roll:

Raspberry Pi 3+ est au environ de 35 €

Je ne pense pas que ce sot une solution stupide mais simplement de l’expérimentation...low cost.

Carl

Zaxxon
Messages : 340
Enregistré le : 22 mai 2013 01:10
Localisation : Paris / Eure

Re: DCMOTO sur Raspberry Pi 3

Message par Zaxxon » 23 mai 2018 00:53

C'est loin d'être stupide, au contraire, cette émulation, couplée à Wine, ouvre une grande logithèque au pi (et nos chers émulateurs Windows). Les frais d'une licence en moins.

D'ailleurs Microsoft avait même d'ailleurs parlé d'une émulation x86 sur Windows 10 arm, ce qui avait fait grincer les dents d'Intel à l'époque qui parlait de ses brevets x86
https://www.developpez.com/actu/188708/ ... mitations/

https://www.google.fr/amp/s/amp.tomshar ... 64292.html.

Quant à l'udoo, je viens de regarder leur site et leurs produits, je te rejoins sur le prix. Et à moins d'avoir à faire du développement sur de l'arduino 101, et malgré de belles performances, le prix se rapproche (pour le x86) des mini PCS, voire même des portables et tablettes premier prix qui sont complets niveau accessoires (alim, écran etc...) Et vendus avec une licence Windows.
Thomas,

Répondre