Page 1 sur 1

[Tuto] Préparation d'un disque dur MFM

Posté : 23 avr. 2007 20:01
par fneck
Contrairement aux disques IDE actuels, les premiers modèles appelés communément MFM ou RLL, nécessitaient une préparation sous la forme d'un formatage de bas niveau (low level format) avant de pouvoir être utilisés. Les termes MFM ou RLL font référence à la technique d'encodage des données, le vrai nom qu'il faudrait utiliser pour les designer est disques à interface ST506 ou ST412.

Ce tuto considère que le contrôleur de disques utilisé est un Western Digital, les plus courant, ou alors un équivalent compatible.

1- Première chose à vérifier, la compatibilité entre le contrôleur et le disque dur. En effet chaque contrôleur connait un certain nombre de disques dont il a enregistré les paramètres dans une table (cylindres, têtes, secteurs..). Attention en particulier à ne pas brancher un disque MFM sur un contrôleur RLL, ce dernier pourrait y laisser la vie.

2- Configurer les cavaliers du contrôleur en fonction du (ou des) disque dur (selon la table vu en 1) et de l'ordinateur selon l'adresse mémoire, l'interruption IRQ et l'adresse du BIOS du contrôleur. A noter qu'en, général les valeurs par défaut fonctionnent bien.
* adresse contrôleur primaire = 320
* IRQ = 5 (pour un XT)
* BIOS ROM = enabled
* BIOS adress = C800

3- Effectuer le formatage de bas niveau. Le contrôleur dispose d'une routine de formatage en ROM que l'on active sous Ms-Dos en tapant:
DEBUG <enter>
- g=C800:5 <enter> (le - est le prompt du débug, il n'est pas à taper)

Ensuite il suffit de répondre aux questions posées par l'application. C'est à ce moment que l'on peux saisir les informations de secteurs défectueux fournis normalement sur une étiquette collée sur le disque dur. Chaque programme étant légèrement différent, je ne peux détailler plus, mais en lisant un peu l'anglais on s'en sort. A l'issue du formatage, on sera invité à redémarrer l'ordinateur.

A noter que pour le formatage de bas niveau, on peut utiliser à la place de la routine du contrôleur certains programmes disponible sur le net, le plus souvent du domaine public.

4- Après reboot, toujours sous DOS, il faut partitionner le disque dur. pour cela on utilise:
FDISK <enter>
Là encore, pas plus d'explications, il faut créer au moins une partition active. Attention selon la version de Ms-Dos, ou Pc-Dos d'ailleurs, il y a une limite de taille de partition (<32 Mo en dessous de Dos 4). A la fin du partitionnement le programme demandera une nouvelle fois de redémarrer l'ordinateur.

Comme pour l'étape précédente, on trouve divers utilitaires capables de faire ça.

5- Dernière opération, le formatage (dit de haut niveau) accessible avec la commande :
FORMAT C: ou FORMAT C: /S si l'on veut un disque bootable.

Voila, le disque dur est prêt à être utilisé. Je rajouterai éventuellement des informations dans ce tuto au fur et à mesure des remarques qu'on me fera sur son utilisation.

Posté : 24 avr. 2007 00:18
par Carl
J'avais eu, le siécle dernier, un gros soucis avec une machine IBM et le formattage low level, de mémoire , j'avais été obligé d'extraire le HD et de le formatter sur une autre machine...je ne me souviens plus du pourquoi ?

Carl

Posté : 24 avr. 2007 07:22
par fneck
Peut-être simplement parce que sur la machine en question il n'y n'avait pas de routine de formatage en ROM et que tu n'avais pas de programme externe, non?

Re: [tuto] Préparation d'un disque dur MFM

Posté : 24 mai 2014 15:23
par yo_fr
Ok, c'est un peu du déterrage, mais bon :
Lors du formatage il demande les points suivants :
J (de base 3) : entrelacement
CCC : nombre de cylindres
h : nombre de têtes
rrr = starting reduced write cylinder (1-4 chiffres)
ppp = précompensation (1 à 4 chiffres)
ee = taille de la table de correction
o = octet d'option CCB, step rate (chiffre en hexa)

et

vvv = nombre de cylindre pour le lecteur C avec l'entrelacement de J (ici 3)

Format.JPG
Format.JPG (62.28 Kio) Vu 2276 fois
J'ai un Tandon TM262 (http://stason.org/TULARC/pc/hard-drives ... 4CS7_l_t9Y

Bon, pour les paramètres CCC / h /ee , ok c'est simple.
Pour les autres paramètres... :?

J'ai mis :
J : entrelacement => 3
CCC : nombre de cylindres => 615
h : nombre de têtes => 4
rrr = starting reduced write cylinder (1-4 chiffres) => 0
ppp = précompensation (1 à 4 chiffres) => 0
ee = taille de la table de correction => 11 (défaut)
o = octet d'option CCB, step rate (chiffre en hexa) => 5(défaut)

comment être sûr des paramètres ? Par exemple la précompensation devrait être de -1 (65535 d'après le site, mais j'ai pas osé mettre un chiffre négatif) ?
De plus je ne vois pas ce qu'est le paramètre rrr : zone de stockage de la tête ? (landing zone) ainsi que le paramètre o...

Pour info, quand même, avec ces paramètres là j'ai réussi à redémarrer ce disque qui revient de très loin : extérieur rouillé et têtes complètements bloquées. Dans un environnement propre (salle blanche d'un atelier de peinture auto, pas génial mais au moins c'est de l'air filtré) j'avais ouvert le disque et réussi à débloquer la tête et vite refermer...Et là j'ai installé le dos 4.00 dessus !

Re: [tuto] Préparation d'un disque dur MFM

Posté : 24 mai 2014 17:27
par LeGrapyl
Trop fort, j'ai failli le déterrer aujourd'hui aussi pour ça : http://forum.system-cfg.com/viewtopic.p ... 398#p84886

MFM REVIVAL !!!

Re: [tuto] Préparation d'un disque dur MFM

Posté : 25 mai 2014 19:44
par fneck
Pour un disque MFM il faut bien souvent avoir la doc constructeur pour connaitre les paramètres exacts. Pour certains disques ça peut aussi être écrit dessus.

La précompensation comme la réduction du courant d'écriture sont des moyens qui permettent de fiabiliser l'écriture sur les pistes les plus petites, celles près du centre. En l'absence de valeurs constructeurs, généralement 0 dans les BIOS correspond à "aucune" et 65535 à "toujours".

Enfin "landing zone" correspond à la piste de stockage des têtes de lecture, en effet ces disques ne rangeaient pas leur têtes automatiquement comme aujourd'hui mais il fallait lancer un utilitaire spécifique, souvent appelé PARK, pour placer les têtes sur cette piste avant d'arrêter l'ordinateur.

Yo, Toutes les options que tu nous montres sont lié au programme de formatage dit "de bas niveau" utilisé. Normalement il y en a à peu près autant que de marque de disque dur.