Page 1 sur 1

Bull Micral 35F présentation

Posté : 31 mai 2019 19:31
par fneck
Un topic de présentation du Bull Micral 35F, compatible AT de type 286 des années fin 87 et 88. Rien de bien révolutionnaire coté caractéristiques ou performances à cette date, à part peut-être l'esthétique du boitier qui s'est affinée depuis le premier volumineux Micral 60:

Image

Il est équipé d'une lecteur 5,25" de 1,2 Mo et d'un disque dur de 20 Mo. D'après la documentation il devrait être monté avec un lecteur 3,5" de 1,44 Mo... alors souhait particulier de l'acheteur de l'époque ou documentation incomplète?

Image

En interne, il est animé par un 80286 à 8 MHz sous son radiateur et commutable par logiciel à 6 MHz. Son propriétaire l'avait pourvu du coprocesseur mathématique 80287:

Image

La mémoire vive est de 640 Ko soudée sur la carte mère sans extension possible. La documentation précise qu'on peut y installer deux cartes mémoires propriétaires de 1 Mo chacune afin de porter la RAM à 2640 Ko. Les 640 Ko sont composés de 18 modules 41256 et 4 modules 41464, c'est curieux parce qu'il y aurait un contrôle de parité sur 512 Ko mais pas sur les 128 Ko suivant.

Image

Pour les extensions, un riser de 3 slots, 2 de 16 bits et 1 de 8 bits:

Image

Enfin pour terminer cette introduction, une carte contrôleur MFM est située verticalement, à l'arrière du support des cartes d'extensions, puis raccordée au disque dur de type ST 506:

Image

Re: Bull Micral 35F présentation

Posté : 31 mai 2019 21:00
par frktaunus
Magnifique pièce !

Re: Bull Micral 35F présentation

Posté : 31 mai 2019 21:01
par fneck
Je l'ai depuis très longtemps mais il y a également longtemps qu'il n'avait pas été mis en service. Il était équipé en interne d'une carte EGA que j'ai remplacé directement par une VGA, il a bien démarré ainsi mais pas de boot sur le disque dur, ce dernier tourne bien je l'entends parfaitement comme les têtes qui se déplacent. J'essai le lecteur de disquette, rien non plus de ce coté là.

Donc je place à l'intérieur ma carte XT-IDE équipé d'une compact flash et enfin maintenant l'ordinateur boote.

Image

Je teste un peu tout, le système, la RAM, il n'y a que deux problèmes, le disque dur et le lecteur de disquette.

Le disque dur est un très classique Seagate ST225. Je n'en ai pas forcément une très bonne opinion car j'en ai eu beaucoup en panne entre les mains. Bon, ceci dit, tous les disques durs MFM sont quand même aujourd'hui souvent en fin de vie, et pourtant...

Image

Oui, et pourtant comme par miracle il est retombé en marche. En fait je l'avais déconnecté de sa carte contrôleur tout en le laissant racccordé à son alimentation, donc il a tourné ainsi à vide un certain temps... quelques heures probablement. Quand j'ai voulu à nouveau m'y intéresser, il a refonctionné du premier coup. Sans rien faire de plus :D

Alors, décrassage mécanique lors du fonctionnement à vide ou mauvais contact avec sa carte contrôleur, je ne saurai jamais.

Re: Bull Micral 35F présentation

Posté : 03 juin 2019 19:28
par fneck
Concernant le lecteur de disquette, celui-ci ne fonctionnait pas du tout. Comme ces lecteurs 5,25" commencent à se faire rare, je me dis qu'il serait bon d'essayer d'en faire quelque chose. Il s'agit d'un modèle Toshiba ND-08DE, il n'y a pas autant de documentation technique sur internet que pour d'autres modèles. Je trouve quand même a minima la position des jumpers et celle-ci semble correcte:

Image

A force de le faire fonctionner, j'ai comme l'impression que la disquette tourne trop vite (à l'oreille alors que je ne suis absolument pas musicien :shock: ). je décide donc de vérifier la vitesse avec un fréquencemètre positionné sur le capteur d'index, j'ai déjà utilisé cette méthode c'est très simple à condition d'accéder au signal et là c'est facile. C'est un lecteur HD je devrais donc en théorie mesurer 6Hz et à ma grosse surprise je trouve quasiment le double.

Voici une photo de la carte contrôleur / moteur, il n'y a absolument rien de réglable, une puce spécialisée et quelques composants CMS:

Image

Il y a quand même deux condensateurs chimiques qui attirent mon attention, et en y regardant de plus près on voit une oxydation assez importante sur les soudures, d'où une suspicion de fuite:

Image

Après remplacement de ces composants par ce que j'avais en stock et rebranchement de l'ensemble, le lecteur tourne à nouveau à une vitesse normale, mesurée à environ 5,995 Hz. Donc encore une fois une vieille blague de condensateurs :D :
Pour info je les ai mesurés après dépose, il n'y avait plus aucune capacité, rien, zéro, complètement sec.

Image

La dépose / repose du moteur a néanmoins nécessité un réalignement des têtes, j'y reviendrai sans doute plus tard.

Re: Bull Micral 35F présentation

Posté : 05 juin 2019 19:30
par fneck
Coté mémoire, la documentation Bull précise que celle-ci peut être augmentée de 2 Mo par l'ajout d'une carte d'extension. J'ai voulu vérifier si une carte "générique" était acceptée. J'ai utilisé pour cela une AST Rampage 286 équipée de 2 Mo, préalablement configurée puis positionnée dans un slot 16 bits :

Image


J'adore ces cartes, il y a des puces à n'en plus finir :D

Image


Et bien ça fonctionne parfaitement. Ce qui est curieux, pour ne pas avoir d'erreur lors du boot, c'est qu'il est nécessaire de déclarer cette mémoire dans le programme de configuration bien que celle-ci ne soit pas "vue" par la machine au démarrage. Et d'ailleurs sans pilote spécifique chargé dans le config.sys elle ne fonctionne pas. Au final c'est tout à fait fonctionnel et sans erreur :

Image

Re: Bull Micral 35F présentation

Posté : 08 juin 2019 11:36
par fneck
Je reviens sur le lecteur de disquette. En fait j'en avais un deuxième en stock, identique à celui dans le Bull mais non monté dans une machine et que j'avais étiqueté comme non fonctionnel (je ne me rappelle pas la provenance, je l'avais peut être récupéré avec le BM35). Ayant trouvé la panne concernant la vitesse de rotation je décide de contrôler ce deuxième lecteur et bien sûr le problème est le même.

Après remplacement des deux condensateurs fautifs, il tourne maintenant à la bonne vitesse mais présente beaucoup d'erreurs de lecture. Ayant démonté puis remonté le moteur je tente de régler l'alignement des têtes, j'ai du mieux mais ce n'est toujours pas ça. De plus les erreurs semblent très aléatoires, c'est n'est pas toujours la même piste d'une même disquette qui pose problème... curieux.

Une inspection minutieuse du mécanisme d'entrainement des têtes me laisse supposer qu'il y a du jeu dans le système d'entrainement. C'est très faible, on est de l'ordre du dixième de millimètre mais je sens nettement que le chariot qui supporte les têtes bouge et ce n'est pas normal. Il faut bien se souvenir que sur un lecteur HD en 96 TPI, l'espacement entre deux pistes n'est que de 0,26 mm.

Donc après démontage complet du lecteur je me retrouve d'une part avec le chariot et les têtes:
Image

Et d'autre part avec le moteur pas-à-pas et l'axe d'entrainement. A noter que sur ce genre de mécanisme, l'alignement se fait en déplaçant l'ensemble moteur+axe ce qui est beaucoup plus difficile que sur d'autres système ou l'on agit sur la rotation du moteur :
Image

Grosse surprise en retournant le chariot, on aperçoit nettement sur le morceau de métal qui vient se prendre sur le pas de vis de l'axe d'entrainement une marque d'usure assez profonde :
Image

Une autre vue :
Image

Pas de doute c'est là bien l'origine du jeu que j'ai observé. Donc il va falloir remplacer cette pièce. Je trouve un morceau de "corde à piano" de 0.8 mm en magasin de modélisme et le fixe avec une colle epoxy à deux composants exactement à la place de la pièce abîmée:
Image

L'ensemble remonté, il n'y a plus aucun jeu, je reprends l'alignement des têtes et franchement en moins de 30 secondes c'était réglé (j'avais quand même repéré le montage initial pour ne pas partir de l'inconnu).

Pour réaliser un alignement, on peut y aller totalement au hasard pour rechercher la position dans laquelle le lecteur fonctionne. C'est tout à fait faisable avec un lecteur donc on agit sur la rotation du moteur pas-à-pas mais beaucoup plus difficile, voire impossible, dans le cas présent. L'autre méthode, la "pro", c'est l'oscilloscope, la disquette étalon et le programme que personne ne possède. De plus il faut la documentation technique pour savoir où rechercher le signal sur la carte de lecteur.

Pour ma part j'utilise une méthode alternative entre les deux. En guise de disquette étalon je prends une disquette commerciale, celle-ci a été enregistrée par des copieurs professionnels dont on peut espérer qu'ils étaient correctement réglés. Coté soft, et c'est lui qui est très important, j'utilise ImageDisk (IMD pour les intimes) que j'ai très souvent cité ici pour ses capacités de copieur mais qui dispose aussi d'un programme permettant l'alignement. Celui-ci fait tourner la disquette en lecture permanente, sur la piste de notre choix et compte les index des différents secteurs.

C'est très pratique à utiliser, l'auteur du programme a prévu une option sonore qui permet de se concentrer sur le réglage plutôt que sur l'écran. Sans rentrer davantage dans les détail du programme, sur l'écran qui défile continuellement on voit la piste en cours de lecture, le secteur, le nombre d'index lu correctement, et la tête. C'est le nombre d'index lu correctement qui est l'indicateur du bon alignement. Dans mon cas 30 c'est parfait pour une disquette à 15 secteurs:

Image


Bon, en conclusion je dirais qu'aujourd'hui ce lecteur fonctionne bien mais il ne faut garder en mémoire qu'il a subit une très forte usure. C'est un lecteur qui a sans aucun doute énormément d'heures de fonctionnement. Le pas de vis de l'axe d'entrainement est probablement usé aussi mais lui on ne pourra pas le remplacer simplement. Néanmoins là il fonctionne et je suis content 8)

Re: Bull Micral 35F présentation

Posté : 08 juin 2019 12:01
par Daniel
C'était subtil et il fallait le trouver. Je n'avais jamais vu ce système.
Bravo, et content pour toi 8)

Re: Bull Micral 35F présentation

Posté : 17 juin 2019 11:37
par 6502man
Merci Fabien pour ce témoignage détaillé de la réparation de ces lecteurs de disquettes, félicitations et quelle maîtrise technique :D

Re: Bull Micral 35F présentation

Posté : 05 juil. 2019 15:45
par fneck
Malheureusement après quelques semaines d'utilisation, le Micral est tombé en panne, plus rien à l'allumage, pas de bruit, ni fumée, ni odeur... juste le fusible intégré dans la prise 220V de l'alimentation qui fond instantanément.

J'ouvre l'alimentation, rien de visible à l'oeil mais à l'ohmmètre il n'y a pas d’ambiguïté, 0 ohm après le pont de diodes. A ce niveau de recherche il y a 2 gros suspects, soit le condensateur primaire, soit plutôt le transistor de puissance. C'est bien lui, un BUW12A - 8A 450V - en court-circuit entre toutes ses pattes:

Image

C'est courant ce genre de bestiole? On peut en trouver par exemple dans une alimentation récente, ou un équivalent?
Après j'en ai vu sur Ebay UK entre 4 et 6 euros.

[edit] J'ai commandé sur Ebay, en Allemagne finalement 8)

Re: Bull Micral 35F présentation

Posté : 13 juil. 2019 21:52
par fneck
Je savais que je prenais un raccourci en affirmant que c'était le transistor de puissance qui était le coupable, celui-ci était mort c'est vrai, mais en fait on ne sait jamais si c'est la cause de la panne ou la conséquence d'un autre soucis. Donc après avoir remplacé ce dernier... les fusibles (oui il y en a deux) s'envoient toujours en l'air aussi rapidement :evil:

A ce stade je sais pas si le transistor est toujours vivant, il faut que je réouvre l'alimentation pour le savoir. Mais franchement sans schéma et au vu de la complexité de l'alimentation je ne sais pas si j'ai bien envie de chercher plus loin. Je crains que ça dépasse de beaucoup mes compétences en la matière.

Par contre, je me dis qu'il serait probablement possible de mettre deux petites alimentations chinoises dans le boitier d'origine :idea:

Re: Bull Micral 35F présentation

Posté : 01 sept. 2019 16:08
par fneck
J'ai quand même essayé de trouver la panne dans l'alimentation mais je ne trouve rien de concluant. J'ai tenté de vérifier un peu tous les composants sensibles sur la partie primaire de l'alimentation, diodes, transistors... montés sur la platine ou dessoudés en cas de doute. Rien.

J'ai un doute sur une diode zener, celle-ci peut-elle se contrôler simplement au multimètre ou il faut l'insérer dans un montage pour voir la tension de seuil?
[edit] La diode a été vérifiée dans un montage avec une alimentation et une résistance, elle est bonne [/edit]

Je rappelle le symptôme, lors de la mise sous tension les fusibles sur le secteur (2A) fondent mais malgré ça le transistor de puissance sur le primaire de l'alimentation a le temps de flasher (court-circuit total entre toutes les pattes). Est-ce que c'est symptomatique d'un défaut sur le primaire de l'alimentation ou ça peut aussi provenir de la partie secondaire? La partie contrôleur de l'alimentation est sur une carte à part, piloté par circuit intégrés et malheureusement pas sur support. Le circuit intégré est en bonne vielle bakélite (ou équivalent je ne sais pas trop) avec les pistes qui se décollent bien à la chaleur.

Voici quelques photos (il manque des composants, ce sont ceux que j'ai dessoudés et pas encore remontés).

La partie puissance (ouvrir dans un nouvel onglet pour agrandir):
Image

La carte contrôle:
Image

La diode zener que j'aimerais contrôler:
Image

Je sèche, si quelqu'un a des pistes à me proposer?

Re: Bull Micral 35F présentation

Posté : 01 sept. 2019 17:36
par Daniel
Hors tension, le contrôle de la diode Zener au multimètre ne doit pas être possible. Il faut l'insérer dans le circuit qui va bien : une source continue de tension, supérieure de plusieurs volts à la tension nominale, avec une résistance en série calculée pour que l'intensité ne puisse pas dépasser le maximum admissible par la diode.

Sinon, un court-circuit au secondaire peut aussi provoquer une surintensité au primaire. On peut en particulier soupçonner (et vérifier) les diodes de redressement. Ensuite il est conseillé, pour les tests, d'alimenter avec une ampoule à incandescence en série avec le secteur, en calculant sa puissance pour ne pas dépasser l'intensité maximale admissible par les fusibles et le transistor. Ca économise les fusibles et les transistors, mais surtout ça permet de faire des mesures sous tension (avec toutes les précautions d'usage). Il est plus facile de comprendre le problème quand le transistor fonctionne. On peut voir à l'oscilloscope s'il oscille ou pas, étudier la tension au primaire et au secondaire et déterminer dans quelle partie il y a un problème. Accessoirement on peut aussi contrôler la tension aux bornes des diodes Zener.

A vérifier aussi : la rétroaction du régulateur du secondaire vers le circuit de découpage du primaire. En général ça passe par un optocoupleur (le composant rectangulaire blanc à six pattes en bas de la deuxième photo).

Re: Bull Micral 35F présentation

Posté : 03 sept. 2019 14:58
par gilles
A mon avis à ce stade là le transfo n'est pas trop en forme... voire même tu as peut être un contact direct du 220V vers le secondaire (ou au moins une forte diminution du nombre de spires sur le primaire). Démonte et vérifie que tout est bien isolé avant d'aller plus loin.
[edit]
mmm j'ai mal regardé l'alim... c'est du découpage et ce n'est probablement pas le transfo qui cause le claquage du 2A secteur. il y a plein d''autres raisons possible (que je vais laisser aux spécialistes des alims :) )