Kryoflux : description et utilisation

Tout ce qui concerne le logiciel original et sa sauvegarde avec entre autre la régénération des disquettes ou autres supports physiques.

Modérateurs : Carl, Papy.G, fneck

Avatar du membre
fneck
Site Admin
Messages : 12105
Enregistré le : 01 avr. 2007 12:03
Localisation : Drôme Provençale (26)
Contact :

Kryoflux : description et utilisation

Message par fneck » 31 déc. 2017 12:55

J'ouvre ce nouveau topic pour parler de la carte Kryoflux et de son utilisation. J'ai fait l'acquisition de cette carte il y a quelques temps mais je l'ai encore peu utilisée et pour tout dire je ne maitrise pas vraiment bien son fonctionnement.

Pour commencer le matériel en photos :

Image

Image

La carte est très petite, légèrement plus petite qu'un Raspberry PI ou qu'une carte de crédit.
J'ai fabriqué un boitier à l'aide de l'imprimante 3D pour la protéger.

Image

Le gros avantage du Kryoflux est de pouvoir le brancher sur le port USB 2 d'un ordinateur récent et ainsi lire ou écrire des données issues de lecteurs de disquettes 3", 3.5", 5.25" voire même 8" via un adaptateur.

Le principe de fonctionnement du logiciel est de lire et d'enregistrer un flux de données sans se soucier du format de celui-ci. Ainsi, il est théoriquement possible de copier à peu près n'importe quoi, y compris des disquettes protégées (à vérifier tout de même). Le logiciel est aussi capable de reconnaître certains formats standards et de convertir le flux en fichiers .raw .img .d64 .adf pour PC évidemment mais aussi Amiga, Apple, Commodore, Atari et sans doute autres...

Le flux de données est enregistré dans plusieurs fichiers qui correspondent chacun à une piste physique de la disquette, ce qui peut être très pratique pour reconstituer des disquettes dégradées, à condition d'en avoir plusieurs évidemment. Ca fait aussi des sauvegardes volumineuses puisque mes premiers essais avec des disquettes 5.25" double densité donnent environ 15 à 18 Mo de fichiers.

Au départ le Kryoflux ne permettait que la lecture des disquettes, le but étant la sauvegarde des anciens médias. La possibilité de réécriture est plus récente et -de ce que j'ai compris pour l'instant- est limitée à certains formats. L'utilisation du produit nécessite de connaître un minimum la géométrie de la disquette à sauvegarder. Enfin, le logiciel fonctionne nativement en ligne de commande, avec une éventuelle interface graphique superposée mais qui ne permet pas toutes les options, comme par exemple l'écriture.

Voila pour ce premier contact avec le produit, à ce stade je dirais que l'utilisation n'est pas simple, bien que je pense quand même connaître un minimum les disquettes et leurs lecteurs. Donc dans l'immédiat je déconseillerais l'achat de cette carte pour un novice dans le domaine. Il n'y a pas beaucoup d'aide sur le net, en tout cas pas en français. Dans un autre topic, Carl avait donné un lien en 5 parties que je replace ici car il me semble bien fait (en anglais):
http://goughlui.com/2013/04/21/project- ... -hardware/
La page 6 de ce même blog, très intéressante mais pas accessible directement depuis la 5 :-(
Elle parle des problèmes rencontrés avec les anciennes disquettes ou lecteurs :
http://goughlui.com/2013/05/19/project- ... nd-drives/
Sinon il y a toujours le forum officilel:
https://forum.kryoflux.com/

A suivre...

Jeff_HxC2001
Messages : 278
Enregistré le : 20 mars 2011 14:24

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par Jeff_HxC2001 » 31 déc. 2017 13:08

J'utilise assez régulièrement cette carte depuis pas mal d'années. (En fait j'ai même une version proto car j'ai fait une revue de design de cette carte pour la team sps).

Perso je ne dump qu'en mode "stream preservation" et j'utilise l'analyseur du soft HxC pour voir l'état du disque et faire son analyse puis sa conversion. Ce workflow est assez simple en fait.
Il y a aussi d'autres softs capables de digérer ce format "raw" : Aufit, SAMdisk...

Avatar du membre
fneck
Site Admin
Messages : 12105
Enregistré le : 01 avr. 2007 12:03
Localisation : Drôme Provençale (26)
Contact :

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par fneck » 31 déc. 2017 13:13

@ Jeff, oui, je me doute bien que tu connais et maitrises totalement cette carte 8)

J'ai oublié d'en parler dans le message initial mais effectivement, j'ai bien lu que le soft de la HxC peut aussi utiliser les données, c'est intéressant. Faudra que je creuse ce point aussi. Merci pour la précision.

Avatar du membre
Falkor
Messages : 629
Enregistré le : 28 juin 2010 12:09
Localisation : Cluny, Saône et Loire

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par Falkor » 31 déc. 2017 13:14

Je ne connaissais pas ce système...

Le 12v du connecteur molex est directement généré à partir du 5v de l'usb ?

Avatar du membre
fneck
Site Admin
Messages : 12105
Enregistré le : 01 avr. 2007 12:03
Localisation : Drôme Provençale (26)
Contact :

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par fneck » 31 déc. 2017 13:54

@ Falkor, non, il n'y a aucune tension sur la prise Molex lorsque seul l'USB est branché. Si je comprends bien la doc, on peut raccorder une alimentation externe via un connecteur 3.5 mm ou la Molex pour alimenter la carte en 5V (à la place de l'USB ??? mais pourquoi ???)

Voir au bas de la page 3 du manuel utilisateur ici http://www.kryoflux.com/download/kryoflux_manual.pdf

Avatar du membre
Falkor
Messages : 629
Enregistré le : 28 juin 2010 12:09
Localisation : Cluny, Saône et Loire

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par Falkor » 31 déc. 2017 14:03

Mouais, étrange... Vu l'utilisation de la carte, on aurait pu penser que le connecteur molex était là pour assurer l'autonomie du système.... :?

Avatar du membre
Papy.G
Modérateur
Messages : 1742
Enregistré le : 10 juin 2014 13:40
Localisation : Nantes/La Roche sur Yon

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par Papy.G » 31 déc. 2017 14:51

Le mécanisme motorisé d'éjection des lecteurs 3"5 Apple n'a-t'il pas besoin de plus de courant que ne pourrait fournir une connexion USB standard?

Sinon, j'aurais bien vu ce connecteur servir à alimenter les lecteurs type PC, pour, justement, ne reposer que sur l'USB, mais ce n'est à priori pas ce qui est indiqué dans la doc. :?

C'est curieux pour une solution USB de se reposer sur un connecteur Molex pour alim complémentaire, d'autant qu'il y a la prise pour adaptateur, dans une tour, on a toutes les chances d'avoir déjà un contrôleur sur la CM, et tant qu'à vouloir faire de l'interne, on aurait aussi le header pour les ports USB sur CM. :roll:

Cette carte supporte-t'elle plusieurs lecteurs simultanément, ou pas? (pour une intégration dans un Mini-boîtier ayant plusieurs lecteurs, et sa propre alim, là prendrait tout son sens le connecteur Molex.)
Soyez exigeants, ne vous contentez pas de ce que l'on vous vend.
Demandez-en plus, ou faites-le vous-même.

Avatar du membre
fneck
Site Admin
Messages : 12105
Enregistré le : 01 avr. 2007 12:03
Localisation : Drôme Provençale (26)
Contact :

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par fneck » 31 déc. 2017 15:18

L'alimentation via le port USB limite de fait le courant disponible, et dans tous les cas celui-ci serait insuffisant pour alimenter le moteur de rotation d'un lecteur 5.25". Je n'ai vraiment pas trop compris le fonctionnement de cette prise Molex.

Sinon la carte accepte deux lecteurs, comme sur un PC avec la nappe croisée qui va bien.

Avatar du membre
Papy.G
Modérateur
Messages : 1742
Enregistré le : 10 juin 2014 13:40
Localisation : Nantes/La Roche sur Yon

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par Papy.G » 31 déc. 2017 15:57

Et le connecteur 20 broches n'est pas destiné à l'utilisation des lecteurs disquettes Apple?
Soyez exigeants, ne vous contentez pas de ce que l'on vous vend.
Demandez-en plus, ou faites-le vous-même.

Avatar du membre
fneck
Site Admin
Messages : 12105
Enregistré le : 01 avr. 2007 12:03
Localisation : Drôme Provençale (26)
Contact :

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par fneck » 31 déc. 2017 16:39

Non, selon la documentation le port 20 broches est d'un usage interne uniquement.
JTAG connector (not used): This connector is for development purposes and advanced servicing
only and can be ignored.
La carte permet de lire les disquettes au format CGR, Apple ou Commodore, directement sur un lecteur classique.

Avatar du membre
Totor le Butor
Messages : 1386
Enregistré le : 07 sept. 2011 16:14
Localisation : Paris

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par Totor le Butor » 31 déc. 2017 16:43

La carte peut-être alimentée soit par le jack, l'usb ou la molex.

Si elle est alimentée par la molex alors on retrouve le +5, +12 et 0v sur le petit connecteur entre le jack et l'USB, ce connecteur peut alimenter à son tour un floppy à l'aide de l'adaptateur idoine.

Dans le cas où la carte est alimentée uniquement par l'USB ou le jack il faut connecter le floppy sur une alimentation externe.
kryoflux_rosalie_rev_d3-1024x723.png
Kryoflux Rosalie D3
kryoflux_rosalie_rev_d3-1024x723.png (411.98 Kio) Vu 852 fois
Le connecteur 20 broches (JTAG) sert uniquement à programmer le micro-contrôleur Atmel.
Born to bricole
[Rch] Vieux composants électroniques et circuits intégrés toute époque et vieilles cartes .

gatesbillou
Messages : 126
Enregistré le : 31 juil. 2008 14:02
Localisation : la cadiere d'azur - var (83)

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par gatesbillou » 04 janv. 2018 23:12

La carte Kryoflux est bien mais le support technique laisse a désirer.
Sans vouloir lancer la moindre polémique , je préféré la carte "supercard pro" ; d'abord parce qu'elle est conçue dès le départ pour faire ce que je recherchais , c'est a dire une copie parfaite des disquettes protégées contre la copie (keydisk) et garder une copie de l'image , mais surtout , et c'est le plus important dans ce genre d'affaire , d'avoir un interlocuteur qui ne te prend pas de haut et répond a tes questions ... .On n'est pas tous obligatoirement expert en flux magnétique des disquettes ...
Quand tu a un problème avec une disquette difficle a copier , l'équipe de Kryoflux te dit d'envoyer l'image disquette pour la transformer en IPF , SUPER , ca fait 2 ans que j'attend mon IPF , demain peut-être .... qui sait ...
Kryoflux est nativement en ligne de commande là ou SuperCard pro et en mode graphique , bon , après , la ligne de commande c'est pas l'enfer non plus , mais on est en 2018.
Les deux cartes copient parfaitement les disquettes clef que j'ai testé (TFX,Blues brothers , et autres...).
Super Card pro sort un fichier contenant toute l'image de la disquette là ou Kryoflux te sort une tonne de fichiers (1 fichier par secteur et par face) , je ne sais pas s'il y a un intérêt ... moi ça me fais une tonne de fichiers.
Non , le seul vraie problème de Kryoflux est l'absence de support technique (Il n'y a que JEFF HCX2001 , Hampa et l'admin de CBMSTUFF qui m'ont donné un coup de main )
Petite "astuce" , utilise "PCE - Emulator" de Hampa pour tester les disquettes clef , la dernière version marche TRES bien avec (Ver du 20/12/17).

Avatar du membre
fneck
Site Admin
Messages : 12105
Enregistré le : 01 avr. 2007 12:03
Localisation : Drôme Provençale (26)
Contact :

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par fneck » 05 janv. 2018 21:07

@Gatesbillou, sur tes conseils j'ai voulu essayer "PCE - Emulator". J'ai déjà eu du mal à trouver le bon fichier car son site web n'est pas à jour, le dernier download date de 2013 :shock:
J'ai tout de même trouvé la version de fin décembre 2017. Mais alors c'est, comment dire, très "hermétique" comme logiciel (pce-ibm-xt-pcdos-3.30). Après plusieurs heures de recherche je n'ai toujours pas réussi à lire un disquette avec l'émulateur :cry: Faut faire comment?

Avatar du membre
LionelC
Messages : 8
Enregistré le : 11 janv. 2017 05:18
Localisation : Cupertino, Californie

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par LionelC » 06 janv. 2018 07:48

Bonsoir,
J'ai utilisé récemment PCE avec une image issue de Kryoflux, je vais décrire la démarche si cela peut aider. Conditions de test :
1. Image d'un jeu original PC Booter (non lisible sous DOS) : Frogger 2 (disquette cinq pouces un quart de SEGA).
2. Version de PCE 2017 04 20 compilée sous Linux Debian 8 64 bits (puis une version via git vers octobre, sans différence notable).

L'image de ma disquette étant non lisible sous DOS, j'ai converti les fichiers stream avec la commande suivante (logiciel disponible sur https://github.com/keirf/Disk-Utilities ):

Code : Tout sélectionner

LD_LIBRARY_PATH=libdisk disk-analyse/disk-analyse -v disk-analyse/Frogger2_IBM/frog2IBM/track frog.imd
Le format IMD est supporté par PCE et permet de conserver assez d'informations pour que cela tourne sous PCE. Ensuite, conversion de IMD vers PSI, le format de PCE :

Code : Tout sélectionner

./psi  frog.imd frog.psi
Ensuite, lancement de l'émulateur en mode vga :

Code : Tout sélectionner

./pce-ibmpc -v -c pce-5160.cfg -l pce.log -g vga -r -t sdl
Ensuite, appuyer sur la touche Echap (ESC) suivi de la touche m (m, comme moniteur) pour passer dans le moniteur de PCE. Puis dire à l'émulateur (depuis le moniteur) que l'on met une image de disquette dans le système :

Code : Tout sélectionner

m emu.disk.insert 0:frog.psi
Ensuite, lui demander de redémarrer sur la disquette (boot 0, car 0 indique le premier lecteur de disquette, puis g pour relancer l'émulation, puis ESC r pour lancer le reset de la machine):

Code : Tout sélectionner

boot 0
g
ESC r 
Et cela donne un jeu qui démarre ! Bon, je reconnais que ce n'est ni simple, ni intuitif (j'ai cherché un moment dans les documentations), mais c'est un émulateur qui me permet de faire tourner de vieux logiciels que je ne sais pas exécuter avec Dosbox.
pce0001.png
pce0001.png (4.27 Kio) Vu 748 fois
pce0004.png
pce0004.png (2.12 Kio) Vu 748 fois
Lionel

P.-S. J'ai un clavier AZERTY (oui, même aux USA) et j'ai donc dû utiliser la commande du moniteur suivante pour envoyer le signal correspondant à la pression sur la touche 2 du clavier QWERTY que simule PCE:

Code : Tout sélectionner

key +2
g
En effet, le jeu demande une pression sur la touche 2 pour un moniteur "haute résolution".

Avatar du membre
fneck
Site Admin
Messages : 12105
Enregistré le : 01 avr. 2007 12:03
Localisation : Drôme Provençale (26)
Contact :

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par fneck » 06 janv. 2018 10:50

:o

Merci. Mais je crois que ça me sera aussi simple de sortir une vrai machine :D

Répondre