Kryoflux : description et utilisation

Tout ce qui concerne le logiciel original et sa sauvegarde avec entre autre la régénération des disquettes ou autres supports physiques.

Modérateurs : Papy.G, fneck, Carl

Avatar du membre
Papy.G
Modérateur
Messages : 2345
Enregistré le : 10 juin 2014 13:40
Localisation : Haute-Garonne/Gers

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par Papy.G » 28 juin 2019 18:55

Je ne sais plus si j'ai déjà évoqué cela, mais il me semble qu'il existait un utilitaire sur Atari ST pour manipuler les pistes exotiques, bien que je ne sache pas vraiment de quoi il soit capable. The Last Disk Utility (TLDU), si je confond pas avec l'utilitaire de RamDisk. :wink:
Aussi, par le passé, pour copier des trucs protégés de PC, j'ai eu de bon résultats avec les utilitaires d'image disque d'Apple, autant pour les disquettes sous système 7, que pour des CD sous OSX.
Soyez exigeants, ne vous contentez pas de ce que l'on vous vend.
Demandez-en plus, ou faites-le vous-même.

gotcha
Messages : 915
Enregistré le : 30 mars 2017 11:39
Localisation : Isère

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par gotcha » 27 juil. 2019 21:43

Bon, j'ai reçu une SuperCard Pro en complément de la Kryoflux car elle semble plus adaptée à réécrire des disquettes.

J'ai juste fait un premier rapide essai en copiant un ADF Amiga vers une disquette en utilisant un lecteur de PC et c'est concluant car ça a marché du premier coup (ce qui n'etait pas la cas avec la Kryoflux). Alors, bonne disquette ? coup de chance ? meilleure carte ? Je ne sais pas encore. Je vais continuer mes expériences et quand j'en saurai assez, je ferai un petit sujet sur la SuperCard Pro.

EDIT: je viens de créer du premier coup une disquette de Prince Of Persia pour Amiga qui marche alors que je n'avais jamais réussi à le faire avec la Kryoflux que cela soit à partir d'un ADF ou d'IPF. Ça s'annonce très bien cette affaire ... :)

Par contre, contrairement à la Kryoflux, j'ai l'impression qu'avec la SuperCard Pro, on n'a pas accès à un logiciel bas niveau (type dtc) qui permet un contrôle poussé. Par exemple, si on veut recréer des disquettes 40 pistes avec un lecteur 80 pistes, il faut pouvoir sauter une piste sur 2. Donc la SuperCard Pro risque d'avoir elle aussi des limitations embêtantes.
Amstrad CPC addict :mrgreen:

Patrick
Messages : 1422
Enregistré le : 16 mai 2009 09:30
Localisation : Clermont-Ferrand

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par Patrick » 27 juil. 2019 23:38

Tu peux expliquer le terme DTC ?
Patrick

gotcha
Messages : 915
Enregistré le : 30 mars 2017 11:39
Localisation : Isère

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par gotcha » 28 juil. 2019 00:24

Patrick a écrit :
27 juil. 2019 23:38
(...)
dtc, c'est le logiciel 'bas niveau' de la Kryoflux, en ligne de commande (sans interface graphique).
Amstrad CPC addict :mrgreen:

Avatar du membre
fneck
Site Admin
Messages : 13801
Enregistré le : 01 avr. 2007 12:03
Localisation : Drôme Provençale (26)
Contact :

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par fneck » 28 juil. 2019 10:01

Le logiciel de la Kryoflux est à la base en ligne de commande. Une interface graphique autorise une utilisation plus conviviale mais ne gère pas toutes les possibilités de la carte. Pour l'exemple j'avais fait une capture d'écran de la commande permettant l'écriture (non gérée par l'interface graphique) :

Image

gatesbillou
Messages : 128
Enregistré le : 31 juil. 2008 14:02
Localisation : la cadiere d'azur - var (83)

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par gatesbillou » 02 mars 2020 16:07

Avec un peu de retard :-) (comme on dit je relance un sujet)
En réponse a "dlfrsilver"

Il me semblait que le protection ne portait que sur la première disquette (blues brother pc ms-dos ) pas sur les deux , mais si'il faut numériser les deux je peux le faire.
De plus la vitesse de 300 au lieux de 360 ne me pose pasde problème , l’émulateur semble s'en accommoder ; j'avais testé le jeu avec l'image disquette fournie en lien et il fonctionnait , mais s''il ne faut imager la disquette a nouveau , donnez moi les indications a faire.
Bref , je donne des liens vers des images disquettes et vous ?

MichelDu77
Messages : 21
Enregistré le : 02 juin 2010 15:05

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par MichelDu77 » 25 avr. 2020 17:46

Bonjour,
Est-ce que l’un des membres du forum aurait essayé Kryoflux avec des disquettes d’Alcyane ?
Merci
Michel

6128
Messages : 2
Enregistré le : 30 juil. 2020 20:39

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par 6128 » 30 juil. 2020 20:55

Bonjour, j'ai une quinzaine de disquettes 3" contenant mes premiers programmes BASIC et assembleur Amstrad CPC ainsi que quelques jeux originaux et j'aimerais les imager afin de pouvoir les préserver (nostalgie...) et les lancer sur un émulateur CPC.
J'ai vu sur ebay un adaptateur pour pour les lecteurs 3" : https://www.ebay.fr/itm/GreaseWeazle-Kr ... SwpjRfHa0U
Comme je suis sous Linux je pensais opter pour la Kryoflux afin de ne pas avoir à installer un windows dans une VM mais je me demandais si :
- la KF sait sauvegarder les données dans un format lisible par les émulateurs CPC
- il existe un tutoriel (même en anglais) pour le transfert et la conversion des D7 CPC avec la KF
- opter pour la SuperCard Pro m'apporterait quelque chose par rapport à la KF
Merci

gotcha
Messages : 915
Enregistré le : 30 mars 2017 11:39
Localisation : Isère

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par gotcha » 30 juil. 2020 23:04

@6128 Je crois qu'à l'époque, les gens bricolaient eux même un câble pour brancher un lecteur 3" sur un PC (il faut une nappe et un câble d'alim spécifique). Je pense que c'est ce que font ces câbles eBay. Il faut d’ailleurs faire attention à l'alimentation car le lecteur 3" ne suit pas la norme PC non plus pour ça. Du coup, avec ces cables eBay, tu dois donc pouvoir faire une image 'ct-raw' de la disquette 3" grâce à la Kryoflux.

Ensuite, il suffit de convertir cette image 'ct-raw' en format lisible par un émulateur CPC (DSK par exemple). De ce que je me souviens, certain émulateurs comme SugarBox peuvent lire le format 'ct-raw' de la kryoflux directement, mais des logiciels comme HxC Floppy Emulator feront la conversion.

De mon coté, j'utilise une lecteur externe pour CPC DDI-1 pour dumper (et éventuellement recréer) mes disquettes 3" avec une kryoflux (le DDI-1 fait globalement la même conversion que ce câble). J'ai des notes avec les commandes et c'est peut-être une occasion de faire un tutoriel dessus sur le forum.

Sinon, une solution moins chère et plus simple si tu as toujours un CPC 6128, c'est d'acheter un lecteur Gotek flashé en HxC ou FlashFloppy et de le mettre en lecteur B. Du coup, tu peux faire des copies de A vers B. Le Gotek stocke les data directement dans un fichier image lisible par un émulateur sur PC.

EDIT: concernant la SuperCard pro, je l''ai aussi. A part sur Amiga ou elle m'a permis de recréer des disquettes plus facilement, je trouve que la Kryoflux est plus puissante et plus configurable. Pour des disquettes 'exotiques' comme le CPC, je pense que la Kryoflux est plus appropriée.
Amstrad CPC addict :mrgreen:

Markerror
Messages : 1623
Enregistré le : 31 oct. 2011 19:21
Localisation : Orléans
Contact :

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par Markerror » 31 juil. 2020 07:56

Bonjour,

Une kryofklux pour faire des transferts de programmes non protégés, cela n'est pas vraiment adapté. Elle a été conçue pour faire de la "préservation".

Une HxC fera l'affaire et sera plus polyvalente (ça peut servir par exemple de lecteur B: ). On peut aussi utiliser un lecteur Gotek, moins pratique mais en théorie moins cher.

TotO avait fabriqué la Minibooster, il y a déjà quelques années une petite carte qui permettait de faire des transferts en wifi ou USB. Ca fonctionne pas mal mais ça oblige à avoir le PC a proximité du CPC (et installer sur le PC un soft de transfert et un émulateur de port COM).

Sinon, ça peut aussi se faire "à l'ancienne" si tu as un lecteur 3.1/2 sur ton CPC et ton PC. Il faut utiliser dans ce cas soit des outils sur PC capables de lire une disquette 3.1/2 au format CPC, soit un outil sur CPC pour créer un formatage compatible PC (Dos Copy 1.3 de Face Hugger).

Enfin, tu peux aussi essayer de trouver un gars déjà équipé qui te fera le transfert (mais bon, ça perd de son "charme" :-) ).

Pour les programmes protégés, quasiment tout a déjà été dumpé et est disponible sur cpc-power ou cpcrulez.

gotcha
Messages : 915
Enregistré le : 30 mars 2017 11:39
Localisation : Isère

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par gotcha » 31 juil. 2020 08:41

@6128

Pour résumer:

Si tu n'a pas de CPC:
  • La kryoflux est une solution assez onéreuse qui est intéressante pour dumper des disquettes avec protection de CPC mais aussi de PC 5.25", Amiga, Atari etc... . Acheter une kryoflux pour 15 disquettes peut sembler excessif, mais si la technologie des disquettes en général t’intéresse et que tu as d'autre ordinateurs anciens, c'est une carte intéressante
  • Tu peux à mon avis te racheter un CPC 6128 + Gotek/HxC + câble péritel pour un budget équivalent à la solution Kryoflux (qui coute plus de 100€ si je me souviens bien). A partir de là, pour des disquettes non protégées, tu pourras faire ce que tu veux.
Si tu as encore un CPC
  • La solution Gotek/HxC est la meilleure solution pour des disquettes non protégées. Elle permet aussi de te recréer des disquettes virtuelles et de jouer à tous les jeux qui ont été dumpés sur ton CPC.
  • La solution de connecter le lecteur de disquette 3" directement à un PC est possible mais la problématique est que depuis 15/20 ans, les cartes mère n'ont plus de port disquette et donc il faut utiliser un ordinateur plus ancien avec un OS ancien.
  • La solution Minibooster pour mettre ton CPC en 'réseau' avec un PC
Amstrad CPC addict :mrgreen:

6128
Messages : 2
Enregistré le : 30 juil. 2020 20:39

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par 6128 » 31 juil. 2020 12:38

Merci pour vos réponses !

En fait je souhaite ensuite également transférer mes disquettes Amiga...

Les disquettes ayant plus de 30 ans je me disais que passer par la Kryoflux me permettrait peut-être de récupérer des disquettes qui ne passent plus très bien sur l'ordinateur. Par exemple sur Amiga j'ai certains programmes qui ne se lancent qu'une fois sur 10 ou sur 20 les autres fois j'ai des read error.

@gotcha si tu veux bien faire un tutoriel sur l'utilisation de la KF pour le CPC je suis preneur !

dlfrsilver
Messages : 25
Enregistré le : 17 janv. 2014 02:47

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par dlfrsilver » 28 août 2020 19:12

gatesbillou a écrit :
02 mars 2020 16:07
Avec un peu de retard :-) (comme on dit je relance un sujet)
En réponse a "dlfrsilver"

Il me semblait que le protection ne portait que sur la première disquette (blues brother pc ms-dos ) pas sur les deux , mais si'il faut numériser les deux je peux le faire.
De plus la vitesse de 300 au lieux de 360 ne me pose pasde problème , l’émulateur semble s'en accommoder ; j'avais testé le jeu avec l'image disquette fournie en lien et il fonctionnait , mais s''il ne faut imager la disquette a nouveau , donnez moi les indications a faire.
Bref , je donne des liens vers des images disquettes et vous ?
Avec Pas mal de retard même : :lol: :lol: :lol: :lol:

Oui seule la premiere disquette est protégée par la "titus Megaprot 247" ;P

La vitesse importe : une disquette gravée à 300 RPM ne doit pas être lue sur un lecteur 360RPM. Et inversement, puisque ces lecteurs sont différents, que ce soit en terme de TPI qu'en terme de format (360ko vs 1.2mo).

pour faire le job proprement : dtc -ftrack -i0 -s0.0 -e41.1 (360ko par face bien sur, soit 720ko si c'est des disquettes 5 1/4"). tu stockes tout ça dans un répertoire Disk1.

dlfrsilver
Messages : 25
Enregistré le : 17 janv. 2014 02:47

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par dlfrsilver » 28 août 2020 19:32

gotcha a écrit :
28 juin 2019 12:44
J'ai pas mal joué avec la Kryoflux et au final, je vois quand même pas mal de limitations pour tout ce qui est re-création de disquettes.

Comme dit par quelqu'un d'autre dans un post précédent, la kryoflux est surtout faite par la SPS pour la SPS : pour que les gens puissent donner leurs dumps et que la SPS crée des IPF qu'on ne verra jamais. La kryoflux n'est pas réellement faite pour l'utilisateur que je suis.

On a même l'impression que la SPS fait exprés de ne pas implémenter des fonctionnalités de base (comme la possibilité de recréer une disquette à partir d'une image ct-raw ou d'img) juste pour dissuader les gens de refaire des disquettes, même sans protection.

Au final, je pense que je vais aller voir dans une autre crémerie et investir dans une SuperCard Pro en espérant que ça corresponde mieux à mes besoins.
Je suis Français et je suis la seule personne pouvant générer des IPFs sur le sol français, et de 1)

de 2) toutes les protections ne sont pas supportées par l'outil de génération d'IPF.

de 3) le format CT-raw est un format bloqué fait pour les émulateurs.

de 4) tu prends l'outil HxC, tu réverses un fichier IMG non protégé en fichier RAW pour kryoflux, et c'est bon.

de 5) les gens utilisent bien souvent des commandes alambiquées, alors que celles très simple qui sont disponibles dans le manuel français (que j'ai traduit) font amplement l'affaire.

J'ai vu sur ce topic, une personne avoir graduellement des pistes avec des secteurs en erreur. Ce genre de chose se produit quand une disquette a de la moisissure, n'est pas nettoyée, et que l'utilisateur s'entente à lire la disquette sans l'avoir nettoyée. aucun rapport en soit avec le fait d'utiliser la kryoflux ou la supercard pro.

Si un logiciel réversé au format flux *.RAW ne s'écrit pas, c'est que vous avez fait une erreur quelque part : disquette cible pas propre, lecteur mal réglé, protection sectorialisée depuis un dump piste non réversible.

Concernant la supercard pro, le côté aveugle en écriture de cette carte équivaut à ce qu'un sourd arrive du premier coup à prendre par derriere sa femme dans le noir...... Si y a des erreurs, vous ne le verrez pas. J'ai eu la supercard pro avant d'avoir la kryoflux, j'avais fait 500 dumps originaux, hé bien j'ai tout effacé. A l'examen, les erreurs de lecture soit disant corrigées ne l'était pas, bref j'ai vu tellement de fichiers pourris en sortie que je l'ai bazardée. Avec la Kryoflux, c'est simple : vous avez des pistes en erreur, la carte arrête la lecture ? ça veut dire que vous devez nettoyer la disquette. Vous voyez la différence ? De la même manière les fichiers CTraw sont sympa à manipuler, les fichiers SCP à l'inverse sont trop gros. Une piste est flinguée ? le SCP ne fait que des gros fichiers, donc pas de correction possible.

D'ou ce que disait Mr Vince et a raison : le SCP est un outil de copie en flux, la kryoflux est un outil de préservation et de réécriture controlée sur disquette. Le SCP est sorti trop tard, il aurait fait fureur dans les années 90, et tout les éditeurs lui seraient tombé dessus. La kryoflux est une carte de son époque, actuelle, et qui permet de faire du travail de qualité.

Si vous avez des questions suivant les machines, vous pouvez me contacter. J'opère sur CPC, Amiga, ST, Spectrum, PC, X68000.

Si vous avez une question au sujet d'un titre pour une machine donnée, d'une protection, demandez-moi :)
Modifié en dernier par dlfrsilver le 28 août 2020 19:40, modifié 1 fois.

Avatar du membre
fneck
Site Admin
Messages : 13801
Enregistré le : 01 avr. 2007 12:03
Localisation : Drôme Provençale (26)
Contact :

Re: Kryoflux : description et utilisation

Message par fneck » 28 août 2020 19:38

dlfrsilver a écrit :
28 août 2020 19:32
J'ai vu sur ce topic, une personne avoir graduellement des pistes avec des secteurs en erreur. Ce genre de chose se produit quand une disquette a de la moisissure, n'est pas nettoyée, et que l'utilisateur s'entente à lire la disquette sans l'avoir nettoyée. aucun rapport en soit avec le fait d'utiliser la kryoflux ou la supercard pro.
Je pense que c'est de mes essais que tu parles. Je t'assure qu'il n'y a rien de tout ce que tu cites dans ce que j'ai fait.

Répondre